Scooty dévoile son scooter électrique en libre service pour Bruxelles

Scooty proposera à partir de début octobre des scooters partagés en libre service. Le modèle vient d’être dévoilé.

Les grandes villes se mettent petit à petit au scooter électrique partagé. Comme Paris il y a quelques mois, Bruxelles va tester, à partir de début octobre, un système de scooters en free floating. Dans un premier temps, 25 véhicules seront disponibles dans une zone allant de Louise au quartier européen et de la gare centrale à la place du Chatelain. après un premier retour d’expérience, 50 nouveaux scooters seront ajoutés en mars prochain. D’ici deux ans, la flotte devrait passer à 700 véhicules.

Le principe est simple. A partir d’une application, l’usager peut réserver un scooter qui se trouve à proximité. Il dispose alors de 15 minutes pour trouver le véhicule, géolocalisé par l’application. Deux casques, de tailles différentes, se trouvent dans le coffre. Le scooter est ensuite démarré directement via le smartphone. L’usager se déplace ensuite à sa guise, et doit simplement garer son scooter dans la zone de couverture du dispositif. L’utilisateur suivant trouvera alors le scooter où il a été garé, grâce à la géolocalisation.

20160919_110855

Lire aussi : Paris adopte le scooter électrique partagé

Des scooters électriques

Chaque véhicule est équipé de deux batteries électriques permettant de rouler près de 50 km. Dès que l’une est vide, l’opérateur est prévenu, et peux alors envoyer quelqu’un changer la batterie. Ce dispositif évite à ‘usager de devoir faire le plein de carburant. Les opérateurs de scooters électriques apprécient également le moindre entretien demandé par rapport aux scooters thermiques. Ils doivent contribuer à désengorger les rues bruxelloises, tout en proposant une solution de transport propre.

Du côté des tarifs, il faudra compter  25€ de frais d’inscription. L’utilisation sera ensuite facturée 2,5€ pour les dix premières minutes, puis 0,25€ par minute supplémentaire d’utilisation. Des solutions d’abonnement seront également proposées.

Lire aussi : Scooty, un nouveau mode de transport pour les Bruxellois