Le viaduc Hermann Debroux pourrait être mis hors-service

Après le viaduc Reyers, le viaduc Hermann Debroux devrait, à son tour, mis être hors-service.

Les jours du viaduc Hermann Debroux sont comptés, à en croire le ministre Ministre-président bruxellois Rudi Vervoort (PS). « On doit pouvoir envisager autre chose que ce type d’ouvrage« , soulignait ce week-end le dirigeant bruxellois sur la RTBF. Reste à savoir ce que deviendrait l’édifice s’il devait ne plus être accessible aux voitures. Il pourrait soit être détruit, soit se voir allouer une nouvelle fonction. Quelle que soit l’option choisie, la mise hors-service du dernier viaduc de la ville marquera la fin de la politique du « tout voiture » initiée dans les années 70. ce projet rencontre l’appui du bourgmestre d’Auderghem, Didier Gosuin (Défi), qui est également ministre au sein de la coalition qui dirige la Région bruxelloise.

Plus de 40.000 véhicules emprunter quotidiennement ce point passage, ce qui en fait la seconde entrée dans la capitale. Et le quartier Delta va voir sa fréquentation renforcée avec le projet « triangle delta » qui inclut un nouvel hôpital, un projet immobilier, un centre de tri, des bureaux…). Si la création d’un grand boulevard urbain est envisagée, elle ne suffira pas à répondre aux nouveaux besoins de mobilité. Des alternatives à la voiture individuelle devront être envisagées.

Lire aussi : De nombreux chantiers pendant l’été