Des vacances en décalé pour réduire les files en Belgique

L’étalement des vacances scolaires peut réduire les bouchons sur les routes, estime le tour-opérateur Thomas Cook.

Lors du week-end du 30 au 31 juillet, le grand exode des vacanciers sur les routes européennes atteindra sa vitesse de croisière. Les Belges, mais aussi les Néerlandais, les Allemands, les Français et les Suisses, prendront massivement le cap du Sud du continent en empruntant les autoroutes du soleil. Ils ne devraient pas échapper aux traditionnels bouchons de l’été. Le tour-opérateur Thomas Cook constate, dans une étude, qu’une meilleure répartition des vacances scolaires dans notre pays réduirait considérablement les embarras de circulation.

Thomas Cook propose ainsi, sur la base des conclusions de son étude, un calendrier scolaire alternatif pour l’année scolaire 2016-2017. Le tour-opérateur y conserve le total actuel des 15 semaines de vacances scolaires mais propose de les répartir différemment : faire passer de 9 à 7 semaines les vacances d’été, de 1 à 2 semaines les vacances de la Toussaint et 1 semaine supplémentaire aux alentours de l’Ascension. Principal changement du nouveau calendrier des vacances : la Flandre et la Wallonie n’auraient plus que 3 semaines de vacances communes en été. Pour les vacances de la Toussaint rallongées, les Flamands et les Wallons n’auraient que 1 semaine de vacances en commun.

La Belge est, avec le Portugal, l’Islande et la Grèce, l’un des rares pays en Europe qui ne pratiquent pas l’étalement des vacances.

Lire aussi : Même en vacances, les Belges veulent du wifi