Le lanceur d’alerte des LuxLeaks condamné

181

La justice luxembourgeoise a condamné à 12 mois de prison avec sursis l’ancien employé de la firme d’audit PwC Antoine Deltour, à l’origine du scandale LuxLeaks. Son ancien collègue Raphaël Haletécope pour sa part de 9 mois avec sursis. Le journaliste de France 2 Edouard Perrin, 45 ans, qui avait révélé dans l’émission « Cash Investigation » les pratiques fiscales décriées du Grand-Duché grâce aux documents transmis par Antoine Deltour, a quant a lui été acquitté. Ces deux anciens employés au Luxembourg de PwC avaient fait fuiter près de 30.000 pages éclairant les pratiques fiscales de grandes multinationales établies au Grand-Duché. Lors des plaidoiries, la défense avait demandé l’acquittement pur et simple des prévenus, qui avaient affirmé avoir servi l’intérêt général. Cerpocès était considéré comme symbolique par les défenseurs des lanceurs d’alerte. L’avocat de Raphaël Halet, Bernard Colin, avait indiqué avant le jugement que son client ferait appel « même pour une condamnation à un euro« .

Cette condamnation inquiète la société civile. des nombreuses ONG et partis politiques s’étaient mobilisés pour rappeler que les accusés n’avaient agit que dans l’intérêt général.

Lire aussi: « Des sanctions dissuasives contre la fraude« 

Lire aussi: Le scandale des panama papers