Les fishsticks de notre enfance

112

Pour la plupart d’entre nous, les fishsticks sont un peu comme une madeleine de Proust qui nous replonge dans notre jeunesse. La plupart du temps, ils sortaient directement du congélateur, alors qu’on peut les faire soi-même en un tour de main. Succès garanti.

De quoi ai-je besoin ? (pour 2 à 3 personnes)

– 100 gr panko (chapelure japonaise)
– 100 gr farine de blé
– 2 oeufs
– 500gr filet de cabillaud
– 1 citron
– Sel
– Poivre
– Beurre

Comment faire

1. Enlevez la peau du cabillaud et coupez le poisson en longues bandes de trois centimètres d’épaisseur.

2. Préparez trois bols peu profonds. L’un pour le panko (avec une pincée de sel et un peu de poivre au moulin), le second avec la farine, et le troisième avec les œufs battus.

3. Trempez les filets de chaque côté dans la farine, suivi de l’œuf et terminez par le panko. Assurez-vous que le poisson soit entièrement recouvert.

4. Faites chauffer une grande casserole sur feu vif et faites fondre une bonne noix de beurre dans un filet d’huile d’olive. L’huile empêche le beurre de brûler. Faites frire les bâtonnets de poisson de chaque côté jusqu’à une coloration dorée. Egouttez sur du papier absorbant pour absorber l’excès de graisse.

5. Servez immédiatement avec quelques quartiers de citron, une salade verte et une Béarnaise.

Prêt en 30 minutes

SOURCEMaarten Joosens
SHARE