La folle histoire du capitalisme

La saga Lehman Brothers a tout du rêve américain. Quand un jeune paysan juif allemand débarque de sa Bavière natale, il va, rapidement rejoint par ses deux frères, construire un empire que seul le Nouveau Monde peut promettre à des sans-le-sou. D’abord marchands de tissus en Alabama avant de devenir les rois du coton et du café, les Lehman passeront les crises (Guerre de Sécession, krach de 29,…) en s’adaptant en banque d’investissements. L’auteur italien Stefano Massini nous invite dans son spectacle marathon en trois épisodes « Lehman Trilogy » à suivre jusque dans sa chute finale (en 2008, la banque ne sera pas sauvée par le Trésor américain lors de la crise des subprimes) cet exemple des dérives du capitalisme financier le plus cynique.

Emmenée par un trio de comédiens épatants (les formidables Pietro Pizzutti et Angelo Bison et l’épatante découverte Iacopo Bruno), cette course à travers 180 ans d’histoire mérite qu’on s’y attarde lors de la dernière intégrale des trois épisodes proposée ce samedi au Rideau. Dans un joyeux bordel scénographique où chaque objet trouvera son usage, le metteur en scène Lorent Wanson réussit un véritable marathon théâtral jouissif, aux tons burlesques et à l’énergie folle, qui déterre les racines du mal. Une vraie expérience de spectateur ! L’épisode 3 peut se voir indépendamment ce soir et l’intégrale est jouée demain dès 15h au Rideau de Bruxelles.

www.rideaudebruxelles.be