A l’occasion de la journée mondiale du lait, Manneken Pis urinera du lait

Manneken Pis, le plus célèbre ketje de Bruxelles, revêtira comme chaque année son costume d’éleveur africain et urinera du lait à l’occasion de la Journée mondiale du lait, le 1er juin prochain. Par cette action, l’ONG Vétérinaires sans Frontières (VSF) entend une nouvelle fois attirer l’attention sur l’Afrique, où le lait constitue une source essentielle d’alimentation et de revenus, indique-t-elle vendredi dans un communiqué.

Dans les pays en développement, plus d’un milliard de personnes vivent de l’élevage, rappelle l’ONG. La production de « l’or blanc » en Afrique subsaharienne n’est cependant pas optimale. « Alors qu’une vache belge produit en moyenne 25 litres de lait par jour, une vache africaine n’en donne que 2 à 3 litres, voire moins d’un litre pendant la saison sèche », explique l’ONG. En cause, le manque d’eau, d’aliments de qualité et de soins vétérinaires dans les régions rurales.

« Rien qu’en améliorant leur alimentation et leur santé, les vaches sont donc capables de produire trois fois plus de lait », souligne Vétérinaires sans Frontières. De cette manière, les éleveurs pourront à la fois augmenter leur consommation personnelle, mais également vendre le surplus. « En améliorant la santé des troupeaux et en soutenant la production locale de lait en Afrique, Vétérinaires Sans Frontières lutte contre la faim et la pauvreté. Malgré le rôle important que joue l’élevage dans la lutte contre la pauvreté, seul 1% de l’aide publique au développement lui est actuellement consacré », ajoute encore l’ONG.

Le 1er juin, les passants pourront non seulement goûter gratuitement le lait équitable Fairebel, le label des fermiers belges de la coopérative Faircoop, essayer de traire une fausse vache ou encore participer à un concours de cowfies. La Journée Mondiale du lait a été créée en 2001 par l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO).