Chili: Soleil et vent feront rouler le métro de Santiago en 2018

304

Plus de la moitié (60%) de l’énergie consommée par le métro de Santiago du Chili sera éolienne et solaire à partir de 2018, a annoncé ce lundi la présidente chilienne Michelle Bachelet.

«Aujourd’hui le métro accède à l’avenir de l’humanité (…), à l’avenir du transport non-polluant», a déclaré la dirigeante socialiste, à l’occasion de l’inauguration des travaux d’une station de la future ligne 6 du métro de Santiago.

Pour parvenir à un objectif de 60% d’énergies renouvelables dans le métro en 2018, une centrale photovoltaïque et un parc éolien seront construits dans le désert d’Atacama, le plus aride au monde, pour un investissement total de 500 millions $. A leur entrée en fonction, le métro de Santiago deviendra le premier au monde à utiliser l’énergie solaire. L’apport des énergies renouvelables au métro chilien équivaudra à la consommation moyenne de 100.000 foyers, a précisé Mme Bachelet.

Le métro de Santiago compte actuellement cinq lignes et 100 stations, sur une longueur totale de 103 km, transportant chaque jour 2,5 millions de passagers.

Ph. AFP / M. Bernetti