Sports extrêmes : de l’adrénaline pour tous

434

Qui dit sports extrêmes ne dit pas nécessairement années d’entrainement et de préparation. Il est désormais possible de s’initier à des pratiques à haute teneur en adrénaline sans prendre de risque, sinon celui de se faire peur. Exemples dans les Alpes françaises.

Souffrir comme un coureur du Tour de France

JBB_0703 -® jbbieuville_OT MORZINEvelo

Le tour de France 2016 comptera neuf étapes de montagnes. La plupart des villes traversées profitent de cet engouement pour le vélo pour proposer aux amateurs de revivre les grandes étapes. Dans la vallée de la Maurienne, un séjour offre de revivre les grands moments du Tour 2015, qui avait affronté les lacets du Montvernier, et les cols de la Croix-de-fer, du Galibier, de l’Iseran… De façon générale, la location de vélo de course est possible dans la plupart des stations alpines et pyrénéennes.
www.bookmauriennetourisme.com

Affronter plusieurs jours de trek

Percévérance016 © Christian web

Et si vous optiez pour une fatigue intense mais diluée dans le temps ? Finie l’époque de la randonnée familiale, petite excursion de deux heures avec les sandwiches dans le sac à dos. De plus en plus de circuits proposent des aventures de plusieurs jours. Il faudra gérer le matériel de camping, l’eau, l’alimentation. De quoi revenir étourdi de fatigue, mais avec des étoiles plein les yeux. Les haut-sommets des Alpes e prêtent à de grands tours pour les observer sous toutes leurs facettes. Tour de la Tarentaise (six jours), mini tour des Dents blanches (quatre jours), tour de la Haute Maurienne Vanoise (dix jours), tour du Plateau des Glières (trois jours)… Il y en a pour tous les goûts, plus ou moins longs, avec plus ou moins de dénivelée.
www.savoie-mont-blanc.com

Risquer le VTT

Damian Mc Arthure_VTT Journée endubisro_OT MORZINE

Descendre des kilomètres de chemins rocailleux de montagne sans (trop) s’épuiser à la montée ? C’est possible. Les stations proposent désormais à la location des VTT à assistance électrique. Pour les puristes, il est toujours possible de monter sans aide. Ensuite, place à la descente et à ses frayeurs. La région Savoie-Mont Blanc dispose à elle seule de plus de 2.600 km de sentiers labélisés.
www.morzine-avoriaz.com

Des trails à n’en plus finir

Trail00017PTournairebis

Avis aux coureurs : il est possible de pratiquer le running dans un environnement non pollué, magnifique, bien différent du quotidien des coureurs urbains. Le trail à la cote, et les stations s’adaptent. Chamonix Mont-Blanc, qui accueille fin aout l’Ultra trail du Mont-Blanc un course mythique de 160 km, est devenu un lieu de prédilection du trail. 18 parcours sont désormais labélisé, de 1h à plus de 8h. Des guides locaux proposent également des stages pour les amateurs d’une pratique encadrée. Dépense énergétique garantie.
www.valleedutrail.com

Oser le Canyoning

Robbie Davies 1_OT MORZINE

Entre glissades dans les cascades et descentes en rappel, sensations garanties dans les eaux claires des torrents alpins. Cette discipline est d’autant plus agréable quand les températures commencent à grimper, histoire de trouver un peu de fraîcheur. Surtout, avec un encadrement adéquat, elle peut se pratiquer en famille, histoire que petits et grands partagent le grand frisson.
www.chamonix.com

Oublier le vertige

le rasoir2

Grimpeurs novices ou confirmés trouveront leur bonheurs sur les falaises savoyardes. Pour occuper leurs visiteurs en été, les stations proposent des encadrements en escalade, à la journée ou sur plusieurs jours. L’occasion de découvrir et s’initier, ou d’évoluer vers une pratique autonome. Une pratique à déconseiller aux victimes du vertige, sauf à vouloir à s’y confronter de la plus intense des manières.
www.ucpa.com

Le grand saut, en parapente

Vol en parapente dans le massif du Mont-Blanc
Vol en parapente dans le massif du Mont-Blanc

S’élancer à pleine vitesse dans le vide : décoller en parapente depuis l’Aiguille du midi peut sembler fou. A peine la voile gonflée, le parapentiste (et son guide) sont aspirés vers le vide. 2.000 mètres plus bas, la vallée de Chamonix laisse deviner ses bâtisses, qui semblent bien loin. Passé le premier frisson, votre guide prendra le temps de vous faire admirer tout cela. Ensuite, libre à chacun de descendre en douceur ou de profiter encore un peu de sensations fortes.
www.chamonix.com

La rando glaciaire, avant-gout de la haute montagne

13-

Et si vous vous frottiez à la haute-montagne ? Il n’est pas forcement indispensable de monter au-dessus de 3.000 m pour s’amuser avec crampons et piolet. La randonnée glacière offre l’occasion de progresser sur des terrains inaccessibles sans mesures de protection exceptionnelle. Le recours à un guide est indispensable pour les premières expériences. Ensuite, on évolue en douceur entre les crevasses. L’occasion de découvrir sans trop de difficultés un univers peu accessible.
www.guides-serrechevalier.com