Gembloux : Inauguration du Cooking Lab, un espace de co-création et d’innovation culinaire

290

Le « Cooking lab » a été officiellement inauguré lundi soir, à Gembloux, dans le cadre de la semaine wallonne de la Créativité par l’équipe du Smart Gastronmy Lab, en présence du ministre wallon de l’Économie et de l’Innovation, Jean-Claude Marcourt. Il s’agit d’un lieu de co-création et d’expérimentation culinaire, équipé d’une cuisine professionnelle, d’un laboratoire culinaire, d’un espace de créativité et d’un espace de dégustation. « C’est un projet précurseur comme il n’en existe que très peu en Europe » a déclaré Éric Haubruge, co-fondateur du Smart Gastronomy Lab.

Après l’impression 3D, la fermentation lactique et l’hippocratonomie, le cooking lab est le quatrième grand projet développé par le Smart Gastronomy Lab. « C’est un lieu tout à fait unique où nous voulons combler l’écart entre le développement technologique et l’appropriation des nouveaux produits et services par les citoyens », a expliqué Éric Haubruge. L’objectif étant qu’experts scientifiques, chefs, utilisateurs, designers, ingénieurs, médecins, etc. investissent les lieux le temps d’un après-midi par semaine pour tester de nouveaux produits, des équipements professionnels et scientifiques tout en expérimentant avec des spécialistes.

« Ce laboratoire culinaire est pensé pour favoriser les rencontres improbables« , a indiqué le ministre de l’Économie et de l’Innovation. Tous les projets sont axés autour des pratiques culinaire. On y retrouve en outre un projet lié à l’hippocratonomie. Ce concept permet d’allier la médecine et l’alimentation afin d’innover en matière de santé. Un budget d’environ 150.000 euros a été dédié à ce laboratoire sur les 800.000 euros de financement total, prévu sur deux ans.

D’ici 2017, un restaurant expérimental sera créé pour mettre en place tout le dispositif. Un étage sera ouvert à tout utilisateur demandeur et un autre pourra être privatisé pour les entreprises désireuses de développer un produit spécifique. À terme, un magasin expérimental sera également développé afin de tester les nouveaux produits sur le marché.

Ph. Twitter