Lancement d’une campagne pour sauver les animaux mourant de faim au zoo Taiz au Yémen

470

Depuis quelques jours, des images atroces en provenance du zoo Taiz, au Yémen, circulent sur les réseaux sociaux. Elles montrent des animaux en cage en train de mourir de faim. Parmi ces images choquantes, on peut voir un lion blessé et pouvant à peine tenir sur ses pattes ou encore un léopard obligé de manger un de ses congénères pour survivre.

bpnpnvfnigxpx3fsm0tk

Depuis mars 2015, un conflit armé sévit dans cette région du sud du Yémen. Au zoo de Taiz, environ 280 sont rapidement devenus les victimes de ce conflit humain. Abandonnés, ils ont été laissés à leur triste sort. Parmi ceux-ci, il y avait 20 lions et 26 léopards. Faute de nourriture, onze lions et six léopards sont déjà morts. Mais suite à la diffusion des photos de ces animaux en train de mourir de faim, leur sauvetage commence à s’organiser.

12744447_1685358445071080_1335378705873234157_n

À cause de la guerre, aucune organisation de protection animale n’est active dans cette région. Mais Chantal Jonkergouw, une vétérinaire néerlandaise, a décidé de prendre les devants. Elle a créé le groupe Facebook SOS Zoo and Bear Rescue et s’est associée avec des personnes présentes sur place pour tenter de venir en aide aux animaux. Samedi dernier, plusieurs habitants et un vétérinaire ont ainsi pu entrer dans le zoo pour nourrir et soigner les survivants.

Mais pour prendre soin de ces animaux et ensuite les sortir de là, l’association SOS Zoo and Bear Rescue a besoin d’argent. Elle estime avoir besoin d’au moins 500 dollars par jour pour garder les animaux en vie. Ce montant inclut le salaire de six soigneurs et employés sur place, ainsi que l’eau et la nourriture pour les animaux. Une campagne de dons a été lancée sur la plateforme Generosity. En six jours, un peu plus de 250 personnes ont permis de déjà récolter plus de 10.000 dollars pour sauver les animaux du zoo.

UPDATE FEB 18 21.30 CETToday should have been the day where Hisham and the vet should have treated the lion with human antibiotics. According to Hisham, they noticed irregularities upon arrival at the zoo and found it too risky to move closer. We have no details on what actually happened in the area. They have therefore not fone into the zoo. Mr. Sameer has found a way to get in during the afternoon and feed the leopards. The food is now finished….we have money for two days via Western Union, so it can be taken out right away. Tomorrow, they will need to buy a lot of food. Let's hope that everything is calm and safe. The lion should be the highest priority. You see this in the heartbreaking video that was made on Feb 16.A small positive note is that the world has opened up further for the plight of the zoo animals. After yesterday's media exposure in UK, USA and Australia, a big Dutch newspaper published the story. This brought us many new Dutch members (400 now) and also many donations (close to 10.000 now! It is clear that the Taiz zoo animals have touched people's hearts and compassion. Please keep spreading the word. We need much more funds to give the zoo animals a chance to survive, whilst we look for a more sustainable solution for the future.http://m.ad.nl/ad/m/nl/38261/Nieuws/article/detail/4247221/2016/02/18/Nederlandse-redt-stervende-dieren-in-Jemenitische-zoo.dhtml?originatingNavigationItemId=5585

Posted by Chantal Jonkergouw on Thursday, 18 February 2016

Ph. Facebook SOS Zoo and Bear Rescue