GyroGlove, un gant révolutionnaire pour aider les malades de Parkinson

Dans le monde, plus de 6 millions de personnes seraient atteintes de la maladie de Parkinson. En Belgique, plus de 30.000 personnes seraient concernées par ce trouble neurologique dégénératif et évolutif. Si à l’heure actuelle, aucun traitement ne permet de freiner l’évolution de la maladie, il existe de plus en plus d’initiatives visant à améliorer le quotidien des personnes souffrant de Parkinson.

En 2014, nous vous présentions une cuillère électronique anti-vibrations permettant aux malades de s’alimenter seuls, malgré les tremblements. En ce début 2016, le nouvel espoir des personnes atteintes de la maladie réside dans GyroGlove. Ce gant connecté n’en est encore qu’au début de son développement, mais il permettrait déjà de réduire jusqu’à 90 % des tremblements.

 gyroglove-4

Le gant GyroGlove a été mis au point par Faii Ong. Depuis 2014, cet étudiant en médecine à l’université Imperial College School of London travaille sur ce projet. Le jeune homme a opté pour la technologie gyroscopique et a baptisé sa société GyroGear. Un dispositif stabilisateur installé sur le gant permet de compenser automatiquement les tremblements de la personne qui le porte.

Après plusieurs années de développements et de prototypes, l’équipe de GyroGear espère lancer la commercialisation de leur invention d’ici 2017. Pour cela, d’ici quelques mois, ils devraient lancer une campagne de financement participatif sur KickStarter. Selon les premières estimations, le prix de vente du GyroGlove sera approximativement de 500 livres sterling, soit environ 650 euros.

12484820_986813951357576_100339951541046820_o

Ph. GyroGear / Facebook