Comment la réalité virtuelle est passée de la fiction à la réalité

305

Impossible d’enrayer le progrès technologique! Chaque jour voit l’apparition de nouveaux gadgets ou l’annonce d’impressionnantes innovations. La percée de la réalité virtuelle devient de plus en plus probable. Il n’y a pas de meilleure façon de voir où nous en sommes aujourd’hui sur le plan technologique qu’en visitant un monde virtuel. Pourtant, l’idée qui la soutient est plus ancienne que vous ne le pensez! Grâce à Samsung Discover, vous pouvez découvrir le long voyage déjà parcouru par la RV.

Le tout début

L’idée d’un monde uniquement numérique remonte aux années 50. Dans «Pygmalion’s Spectacles», l’auteur de science-fiction Stanley Grauman Weinbaum joue avec cette idée. L’histoire, qui a été publiée après sa mort, met en scène des lunettes spéciales qui permettent d’entrer dans un monde imaginaire et font s’estomper les frontières avec la réalité. Ces lunettes sont l’œuvre d’un scientifique fou, car pour penser qu’une telle chose puisse exister il fallait à l’époque être vraiment fêlé!

VR2Une décennie plus tard, la réalité virtuelle a toutefois fait un pas en direction de la réalité. Morton Heilig conçoit en effet en 1962 le Sensorama, une machine unique impliquant tous les sens lorsqu’on regarde un film. Il réalise cinq courts métrages, qui grâce à des ventilateurs, des diffuseurs d’odeurs, des haut-parleurs stéréo intégrés et des images 3D de l’appareil procurent une expérience unique. Malheureusement pour Heilig, son projet n’a pas suscité suffisamment d’intérêt pour être élaboré à grande échelle. La machine fonctionne encore toujours aujourd’hui et reste, malgré sa technologie dépassée, un bel échantillon d’ingéniosité.

L’apogée fictive

Le genre science-fiction devient de plus en plus populaire au fil des ans, avec une apogée dans les années 80 grâce à des films comme «Star Wars» et «Star Trek». L’idée d’une réalité virtuelle fait de plus en plus souvent surface. C’est ainsi que l’on peut voir dans «Star Trek» les Holodecks, des pièces qui peuvent prendre sans la moindre difficulté n’importe quelle forme. Vous avez encore aussi des films comme «Tron» et «The Lawnmower Man» (Le Cobaye) dans lesquels les frontières entre le monde réel et l’environnement virtuel s’estompent petit à petit.

Au fur et à mesure que la fiction autour de la RV augmente, les penseurs futuristes inventent aussi toujours plus d’applications pratiques pour cette technologie. Notamment la réalisation d’opérations compliquées ou l’aménagement d’une maison pas encore construite. Cela reste toutefois encore du domaine du rêve, des idées et des prototypes, étant donné que la technologie n’y est pas encore prête.

Les premiers pas

Au début des années 90, la technologie fait ses premiers pas, souvent sous la forme de grossières simulations avec des prototypes pour attirer les investisseurs. L’entreprise anglaise Division disposait déjà par exemple il y a un quart de siècle de lunettes RV qui pouvaient être utilisées en combinaison avec un gant pour manipuler des objets dans un environnement numérique. Dans le petit film (datant de 1991!) ci-dessous, vous avez une démonstration d’une forme primitive de réalité virtuelle. Et quand on sait qu’à cette époque l’ordinateur n’est pas encore intégré, la technologie est plutôt impressionnante!

La percée

Actuellement, la réalité virtuelle est à la veille d’une percée définitive. Du point de vue technique, plus rien ne s’y oppose et, dans le monde entier, les projets de RV poussent comme des champignons. C’est ainsi que grâce à la RV vous pouvez découvrir le monde de votre chambre à l’hôtel Marriott, explorer les tunnels du métro amstellodamois sans vous enfoncer dans l’obscurité ou assister au premier rang à un défilé de mode de Tommy Hilfiger. Tout ça, c’est bien beau, mais les lunettes RV comme celles de Samsung vont aussi avoir des tonnes d’applications pratiques. C’est ainsi qu’un chirurgien peut exercer des opérations sur un corps virtuel ou les lunettes peuvent aider à traiter des troubles alimentaires. Les possibilités semblent infinies!

SHARE