Un bateau de réfugiés suspendu dans un église à Londres en hommage aux migrants

Un canot pneumatique utilisé par un groupe de migrants pour rejoindre l’île grecque de Lesbos a été suspendu dans une église de Londres, pour rendre hommage aux centaines de milliers d’hommes, de femmes et d’enfants qui font ce périlleux voyage. Cette installation artistique dévoilée lundi a été intitulée « Flight » par l’artiste britannique Arabella Dorman qui l’a mise en place dans la nef de l’église St James à Piccadilly, l’un des quartiers les plus touristiques de Londres.

Trois gilets de sauvetage orange – deux pour adultes et un de taille enfant – semblent en suspension, dans la chute inexorable de ce bateau en position de chavirage. Ils « font un lien entre ce travail et l’histoire de la Sainte Famille de Noël et de leur fuite en Egypte », a expliqué à l’AFP Arabella Dorman. « C’est l’histoire d’une petite famille en fuite, fuyant la guerre et les persécutions« , a-t-elle ajouté. « J’ai vu l’histoire de Noël se jouer sur les plages ».

Arabella Dorman a expédié par la poste le bateau et les gilets après une visite sur l’île de Lesbos en septembre. Le bateau gonflable gris était conçu pour transporter 15 personnes mais a effectué la traversée entre les côtes turques et grecques avec 62 personnes à bord, principalement des réfugiés syriens. L’embarcation a commencé à prendre l’eau avant d’être finalement abandonnée lorsque les garde-côtes grecs sont venus au secours des naufragés.

L’absence de personnages représentés dans cette installation artistique « reflète le caractère éphémère de la vie humaine et rend hommage aux milliers qui ont perdu la vie en mer pendant ces traversées », indique la présentation de l’oeuvre. « Les congrégations de Noël vont prier en présence de ce bateau et vont chanter les cantiques traditionnels en sachant que l’histoire de Noël a autant de violence en elle que d’amour », a déclaré sur BBC Radio 4 Lucy Winkett, la rectrice de l’église de St James. Arabella Dorman, qui a travaillé dans le passé en Afghanistan et en Irak, a levé les fonds pour cette installation, qui restera en place jusqu’au 8 février, via une campagne de financement participatif.