Des cadeaux durables sous le sapin

Et si on essayait d’éviter les grandes chaînes de magasin pour offrir des cadeaux plus éthiques et plus doux pour la planète ? Du fait-main, du « made-in-Belgium », de l’équitable, des cadeaux qui créent du lien… Si c’est durable, vous en prendre bien un peu ?

De la terre d’ici

Marie Brisart créée des poteries uniques en argile de Wallonie. On adore ces « assiettes-bols », qu’on pourrait retrouver sur les tables des jeunes chefs tendance tel que Sang Hoon Dejeimbre ou Jean-Philippe Watteyne. Dans un style épuré et minéral, la jeune femme fait naître de ses mains d’irrésistibles tasses (environ 9 €), bols (8 €) et autres tellières (35€). À découvrir dans son atelier de Rebecq ou lors d’une de ses ventes (par exemple, les 12 et 13 décembre au Marché pas Com’ les Autres à Saint-Gilles).

www.facebook.com/Marie-Brisart-Poterie

a

Des souvenirs glacés

D’un shooting photo avec Ralitza Soultanova, on en ressort avec une série de photos portrait ou une séance photo en famille, en couple, père-fils, grand-mère entourée de ses petits enfants… La photographe immortalise les minois avec un sens artistique aiguisé autant que perçant, car c’est votre âme qu’elle cherche à faire ressortir sur papier glacé ! (240 € la séance)

www.ralitza.be

a1

Une bouffée de culture

Le Théâtre de Poche à Bruxelles propose un pack cadeau bien garnis, à 35 €. Il comprend entre autres trois spectacles, un film au cinéma Vendôme et un apéro chez leurs voisins de la Brasserie de la Patinoire.

www.poche.be

a3

De la culture aussi avec le tout-nouveau-tout-beau trimestriel belge «Médor». Le mook (contraction entre magazine et book) coopératif d’enquêtes et de récits, propose un abonnement annuel à 60 €. Ce concentré de journalisme authentique mérite un maximum de soutien tant cette initiative est rare, courageuse et réjouissante: on peut aussi devenir coopérateur à partir de 20 €.

www.medor.coop

a2

De l’habillement durable

Pourquoi acheter trop quand on peut louer de belles pièces ? Surtout pour des enfants qui grandissent si vite ! C’est le concept de « Tale Me », qui propose plus de 5.000 vêtements de créateurs pour habiller les 0-4 ans. Plusieurs abonnements à offrir sont possibles, dont la « box surprise » à 49 € qui correspond à six vêtements en tout. Tous les deux mois, les vêtements loués sont échangés: cela permet de découvrir de nouvelles marques et d’habiller les loulous avec de la qualité tout en restant économie et dans une optique durable.

www.taleme.be

a5

Des « Bruxelloises »

Pas d’inspiration pour le cadeau du beau-frère? Belgikïe, le magasin bruxellois qui ne vend que du made in Belgium, a concocté un pack rassemblant six bières brassées à Bruxelles (dont la Zinnebir, la Brusseleir ou encore la Taras Boulba) et son décapsuleur original également réalisé dans notre plat pays. Le tout, joliment emballé, et pour 35 €. Sur place, on peut aussi faire le reste de ses achats de Noël, le magasin est un vivier de petites marques belges intelligentes et originales (36 rue Longue Vie à Ixelles).

www.belgikie.be

a7

Du chic belge

Pour le neveu fringant, le père qui aime le détail qui tue ou même la petite sœur branchée, il y a le nœud pap’ de chez Simeon Claque. C’est joli, c’est original et en plus c’est belge. La marque propose aussi des cravates ras-de-cou, des boutons de manchettes qui en jettent, des badges rétro… Environ 20 € le nœud papillon et 15 € les boutons de manchettes (en vente chez Belgikïe à Bruxelles).

www.simeonclaque.com

a8

Des jouets équitables

« La Pachamama » a déniché toute une série de jouets, de jeux de société et d’objets de déco issus du commerce équitable. Le site internet référence entre autres de nombreux jeux en bois d’hévéa recyclé, en bambou… : toujours écologiques et issus d’une coopérative de commerce équitable, qui donne du travail et des revenus dignes à 200 familles du sri Lanka. La Pachamama propose des idées pour toutes les bourses.

www.lapachamama.eu

a9

Un bon moment

L’idée c’est d’offrir à l’autre un moment partagé où il apprendra quelque chose. Et pourquoi pas un atelier culinaire? Le concept «Les p’tits potes» propose par exemple des sessions mère-fille ou marraine-filleule, à Hoeilaart et à Uccle. On y apprend entre autres à réaliser trois recettes pour un goûter en famille ou trois recettes pour un lunchbox… Avec une optique de cuisine-santé bien sûr! (22€ par adulte, 17€ par enfant).

www.lesptitspotes.net

a10