Samsung Gear S2: une smartwatch pour une condition au top

211

La Samsung Gear S2 est disponible dans le commerce depuis un petit temps déjà. Bien sûr, cette smartwatch est très pratique si vous souhaitez disposer des fonctions de votre smartphone à votre poignet ou si vous en avez marre de devoir sortir votre smartphone à la moindre vibration! Mais la Gear S2 peut encore bien plus. À l’aide de S-Health, vous pouvez notamment surveiller étroitement votre rythme cardiaque, votre activité physique et votre consommation d’eau et de café. Ne dit-on pas en effet que mesurer, c’est savoir! En quête des bonnes valeurs pour notre santé, le Discover Blog de Samsung s’est entretenu avec Paul Van Den Bosch, le coach du double champion du monde de cyclo-cross Sven Nys.

Plus, c’est mieux?

Health Gear 1

Il n’existe pas deux corps identiques! Prenez par exemple le grand cœur d’Eddy Merckx, qui peut pomper beaucoup de sang si bien que son rythme cardiaque est relativement lent. Les valeurs optimales sont donc différentes pour chacun.

«Il y a une nette différence entre pratiquer une activité physique bonne pour la santé et faire du sport de manière intensive», précise Paul Van Den Bosch, qui est également spécialiste en éducation physique et coaching et fondateur d’Energy Lab, un centre de suivi et d’entraînement scientifique et novateur pour le sportif récréatif, compétitif et professionnel. «Beaucoup de gens partent du principe que plus on fait du sport longtemps et intensivement, plus on est en bonne santé. Mais ce n’est absolument pas le cas!»

Bouger pour sa santé vs faire du sport intensif

Health Gear 2

Il y a en effet une différence essentielle entre bouger pour sa santé et pratiquer un sport de façon intensive. Cette différence s’exprime très clairement dans le rythme cardiaque. Paul Van Den Bosch n’est pas seulement le coach du coureur de cyclo-cross Sven Nys, par le passé il s’est aussi occupé des triathlètes de haut niveau belges Marc Herremans et Luc Van Lierde. Leurs rythmes cardiaques culminent aux alentours de 200 pulsations par minute. Pour une pratique sportive saine, le rythme cardiaque doit être bien moins élevé!

«L’Organisation mondiale de la Santé recommande à Monsieur et Madame Tout-Le-Monde 2h30 environ d’activité physique modérée à intensive par semaine pour une pratique saine. Vous bougez de façon modérée à intensive à un rythme cardiaque qui se situe à environ 70% de votre rythme cardiaque maximum. Si votre maximum est 200, cela équivaut à un rythme cardiaque de 140. Si vous le dépassez régulièrement, il s’agit alors davantage de sport et d’entraînement», commente Paul Van Den Bosch.

La formule utilisée généralement pour calculer le rythme cardiaque maximum est 220 moins votre âge, mais elle n’est pas fiable. Comme nous l’avons déjà dit, chaque organisme est différent. La seule méthode pour véritablement mesurer le rythme cardiaque maximum est d’effectuer un test d’effort sous la surveillance d’un médecin du sport ou d’un cardiologue. Établir votre rythme cardiaque maximum n’est pas sans risque et il est donc conseillé de le faire sous contrôle médical si vous avez peu d’expérience en la matière.

Progressivement

Health Gear 3

Une activité physique bonne pour la santé peut aussi s’exprimer dans le nombre de pas que vous parcourez chaque jour. Vous pouvez ainsi traduire le schéma d’activité physique saine de 2h30 de pratique modérée à intensive en 7.000 à 10.000 pas par jour. Leur mémorisation est un jeu d’enfant pour la Gear S2.

«Ce chiffre, vous ne l’atteignez pas avec les pas nécessaires pour le travail et d’autres choses. Ils atteignent tout au plus 3.000», explique Paul Van Den Bosch. «Pour arriver au nombre de pas bon pour la santé, vous devez adapter activement votre schéma de déplacement. Par exemple, en garant votre véhicule à quelques centaines de mètres de votre destination et en poursuivant à pied.»

Et pour illustrer cet exemple, voici une anecdote à propos d’un de nos sportifs, Timmy Simons. S’il mange des frites au restaurant, il demande à son épouse de le déposer à quelques kilomètres de leur maison afin de finir le trajet en courant. Et, à 38 ans, ce footballeur professionnel modèle est encore toujours incontournable au Club de Bruges!

De l’eau avec le café

Health Gear 4

Tout le monde doit boire suffisamment chaque jour et des millions de personnes boivent dès lors de l’eau mais aussi du café. Une tasse de café a un effet excitant, mais déshydrate aussi en même temps, si bien qu’il est alors indispensable de chercher un équilibre. «Quand les gens ne surveillent pas activement leur équilibre hydrique, la plupart en viennent à boire trop peu!», constate Paul Van Den Bosch. «Une personne normale doit absorber par jour 1,5 l de liquide. Et cela peut être par exemple de l’eau, de la soupe, du lait et aussi du café. Si vous faites du sport, vous devez alors boire un demi-litre en plus par heure de sport.»

Le café est donc permis, pour autant qu’il soit consommé avec modération. «Une tasse ne pose pas de problème, mais le café a un effet déshydratant. Si vous buvez bien plus qu’une seule tasse, vous éliminez en même temps du liquide. Il est important de connaître le type de café que vous buvez. La force du café peut varier de 50 à 150 milligramme de caféine par tasse. C’est une différence importante. Dans le cas d’une tasse de café de force moyenne, il y a environ 75 mg de caféine. Je conseillerais alors maximum deux tasses par jour», précise Paul Van Den Bosch.

«N’oubliez pas non plus que le café crée une dépendance. Il augmente la vigilance, mais vous en avez toujours besoin de plus pour obtenir cet effet! En outre, chaque tasse de café que vous buvez après l’heure de midi a, plus ou moins, une influence sur votre sommeil», conclut Paul Van Den Bosch.

Vous voulez en savoir plus sur la Gear S2 ou les autres produits de Samsung? Consultez régulièrement le Samsung Discover Blog. Le géant de la technologie y partage fréquemment des infos et des actus intéressantes!

SHARE