Musée du Cinquantenaire: Visite dans l’au-delà 
égyptien

507

Plonger dans le royaume des ombres égyptien… C’est ce que nous propose le Musée du Cinquantenaire de Bruxelles avec l’exposition « Sarcophagi – Sous les étoiles de Nout ».

Les deux-tiers de l’exposition sont issus de la collection propre du musée, qui compte environ 15.000 antiquités égyptiennes. Elle a également été élaborée sur base de projets de collaboration. Celui avec l’Istituto europeo del Restauro à Ischiaa (Italie) permet de découvrir la restauration en direct des sarcophages de Deir el-Bahari dans un laboratoire installé au sein de l’exposition. La collaboration avec le département d’imagerie médicale des Cliniques universitaires Saint-Luc offre également aux visiteurs l’opportunité d’étudier des scans de momies.

Cette exposition centrée sur les rites funéraires et la quête de l’immortalité est divisée en douze salles, chacune d’entre elles symbolisant une des douze heures de la nuit. Une oeuvre phare est disposée au centre de chaque pièce. Dans la première, les visiteurs sont accueillis par un groupe de quatre pleureuses en terre cuite. La deuxième salle familiarise le visiteur avec tout ce dont le défunt doit disposer dans sa tombe pour avoir accès à la vie éternelle. Plusieurs salles présentent ensuite l’évolution des sarcophages au cours du temps. Une pièce est par ailleurs consacrée aux momies ainsi qu’aux sarcophages d’animaux.

À partir du 6 novembre, les visiteurs pourront également visiter l’exposition « Djehoutihotep – 100 ans de fouilles en Égypte », organisée en collaboration avec la KU Leuven. Celle-ci sera centrée sur la région de Deir el-Bersha en Égypte. Une reconstitution en 3D de la tombe de Djehoutihotep formera le noyau central de l’exposition. Il sera également possible de découvrir le matériel retrouvé dans une tombe des environs. Conservé depuis 100 ans à Bruxelles, il n’a jamais encore été dévoilé au grand public.

www.kmkg-mrah.be