Découverte d’un nouveau dinosaure dans la famille des tricératops

36

Un nouveau dinosaure de la famille des tricératops a été identifié après la découverte de 200 ossements au Canada, ont annoncé des paléontologues mercredi.

Ce nouveau dinosaure à cornes, qui possédait apparemment une collerette sur le crâne, a été baptisé « wendicératops », en l’honneur de la chercheuse Wendy Sloboda qui a découvert ces ossements dans la province de l’Alberta. Ce dinosaure herbivore vivait il y a 79 millions d’années, selon un article sur la découverte publié dans le journal PLOS ONE. Il pesait plus d’une tonne et mesurait environ six mètres de longueur.

Plus vieux dinosaures à cornes d’Amérique du Nord

Le mois dernier un autre dinosaure de la famille du tricératops avait déjà été identifié –le régalicératops– après la découverte il y a une dizaine d’années d’ossements dans le même Etat de l’Alberta.

L’équipe de Wendy Sloboda avait découvert en 2011 près de 200 ossements dans le sud de l’Alberta, près de la frontière avec les Etats-Unis. Les paléontologues estiment qu’ils appartenaient à trois adultes et à un jeune wendicératops. « Nous avons retrouvé des parties du corps, des pattes et des pieds. Nous avons de gros bouts du crâne et c’est ce qui nous a permis d’obtenir une bonne description de cette nouvelle race de dinosaures », a expliqué Michael Ryan, du Musée d’histoire naturelle de Cleveland.

« Ce qui est intéressant avec le wendicératops, c’est que c’est un des plus vieux dinosaures à cornes d’Amérique du Nord », a-t-il ajouté. La forme exacte de son crâne et de son museau n’est pas encore bien définie, les morceaux d’ossements récupérés étant trop petits et incomplets, mais sa tête était ornée de plusieurs cornes.

This undated photo shows Dr. Michael Ryan (L) and Dr. David Evans , co-authors of the paper describing Wendiceratops pinhornensis. A newly named dinosaur whose head was adorned with curly horns has joined the ranks of the legendary family that includes the Triceratops, paleontologists said July 8, 2015. The lumbering creature is named Wendiceratops pinhornensis, after the fossil hunter Wendy Sloboda, who first discovered the trove of some 200 bones in southern Alberta, said the study in the journal PLOS ONE on July 8. The plant-eating dinosaur lived about 79 million years ago, weighing more than a ton and measuring about six meters long (20 feet). In all, more than 200 bones were collected from the Oldman Formation of southern Alberta, Canada, near the border with the US state of Montana, in 2011. Palentologists said the bones belonged to three adults and one juvenile."We have parts of the body, legs, feet. We have parts of the skull, significantly, and that is what allowed us to describe this brand new dinosaur," said Michael Ryan, curator of the Cleveland Museum of Natural History. AFP PHOTO/DEREK LARSON =  RESTRICTED TO EDITORIAL USE / MANDATORY CREDIT: "AFP PHOTO HANDOUT-DEREK LARSON"/ NO MARKETING - NO ADVERTISING CAMPAIGNS / DISTRIBUTED AS A SERVICE TO CLIENTS /(NO A LA CARTE SALES /NO ARCHIVES
Dr. Michael Ryan (L) and Dr. David Evans , co-auteurs de l’article sur les Wendiceratops pinhornensis.

Chasseur de dinosaures

Il est apparenté au sinocératops, découvert en Asie, qui est de taille et de forme assez similaire. Wendy Sloboda est une chasseuse de fossiles canadienne bien connue ayant mis au jour des centaines de fossiles importants ces 30 dernières années.

« Wendy Sloboda a un sixième sens pour découvrir des fossiles intéressants. Elle est certainement l’un des meilleurs chasseurs de dinosaures au monde », a apprécié David Evans, du Musée royal de paléontologie à Toronto. Elle avait déjà donné son nom à une autre créature découverte il y a quelques années, un oiseau carnivore appelé barrosopus slobodai.

SOURCEAFP et Rédaction en ligne
SHARE