La véritable histoire d’American Sniper

Avec six nominations, American Sniper était l’un des films les mieux placés aux Oscars. Il n’a pourtant remporté qu’une seule statuette dorée lors de la cérémonie à Hollywood. Ce drame de guerre, mis en scène par le vieux routier expérimenté qu’est Clint Eastwood, est basé sur le livre American Sniper: The Autobiography of the Most Lethal Sniper in U.S. Military History, retraçant l’histoire du tireur d’élite chevronné Chris Kyle. Comme le cinéma et la littérature suivent des règles différentes, cette histoire a été adaptée au grand écran. Maintenant que le film sort en DVD et Blu-ray, il nous a semblé que c’était le bon moment d’en savoir un peu plus.

Tout comme dans le livre, Kyle, jeune Texan, est dans le film très vite en contact avec des armes puisqu’il accompagne son père à la chasse. Plus tard, il devient cowboy de rodéo, mais il doit mettre fin à cette carrière après une grave blessure au bras. Dans le film, on nous montre sa visite à un recruteur de l’armée après avoir appris la nouvelle des attentats perpétrés sur les ambassades américaines en Tanzanie et au Kenya en 1998. En réalité, ces actes terroristes n’avaient rien à voir avec sa décision d’entrer dans l’armée.

Quand Kyle est stationné en Irak, il reçoit très vite l’ordre d’abattre une première cible. Le film montre comment il tue un enfant et sa mère, qui veulent attaquer un convoi militaire à la grenade. Le livre ne mentionne toutefois pas de femme armée d’une grenade et l’enfant n’apparaît que dans le film. Le livre ne fait pas non plus état du sentiment de culpabilité, qui est montré à l’écran.

Dans le passage du film montrant Kyle en Irak, deux protagonistes apparaissent sur le devant de la scène: The Butcher et Mustafa, un excellent tireur qui a gagné des médailles aux Jeux Olympiques. Le film montre la recherche du Butcher et de Mustafa qui tient tête à l’armée américaine, jusqu’à ce que finalement Kyle lui règle son compte. Malgré le fait que le film soit basé sur une histoire réelle, ces deux personnages sont fictifs. Mustafa est peut-être inspiré d’un sniper iranien qui a vraiment existé et qui a pourri la vie des Américains, mais Kyle ne le mentionne qu’une seule fois dans son livre et ne s’est jamais retrouvé face à lui.

Au cours de ses quatre détachements, Kyle a eu pas mal de collègues, mais deux noms émergent tant dans le film que dans le livre: Ryan «Biggles» Job et Marc Lee. Leur histoire a toutefois été dramatisée. C’est ainsi que Biggles est réformé après sa blessure. Par après, il suit des cours à l’université, démarre une carrière professionnelle et se marie, avant de décéder des suites d’une opération. Dans le film, Biggles meurt plus vite, si bien que la quatrième affectation de Kyle est placée sous le signe de la vengeance envers Mustafa.

Les films basés sur des livres présentent rarement exactement la même histoire et, dans le cas d’American Sniper: The Autobiography of the Most Lethal Sniper in U.S. Military History, l’histoire doit être prise avec les pincettes d’usage. C’est ainsi que Kyle raconte dans son livre qu’il a abattu une trentaine de pilleurs armés après que l’ouragan Katrina ait dévasté La Nouvelle Orléans et qu’il a sévèrement corrigé l’ancien gouverneur Jesse Ventura. Ventura l’a d’ailleurs traîné devant un juge pour diffamation et a affirmé qu’ils ne s’étaient jamais rencontrés. Le juge a finalement donné raison à Ventura. L’histoire de La Nouvelle Orléans n’a pas non plus pu être confirmée par les instances compétentes.

On peut donc douter de la véracité du livre. Il n’empêche qu’il a servi de base à un film poignant, présentant un cowboy américain typique.

American Sniper BoxAmerican Sniper est désormais disponible en DVD et Blu-ray.