« Be Planet », une nouvelle fondation pour soutenir des projets environnementaux wallons et bruxellois

68

A l’occasion de la journée mondiale de l’environnement, la fondation « Be Planet » a été lancée vendredi à Gembloux en présence des ministres de l’Environnement de la Wallonie, Carlo Di Antonio, et de Bruxelles, Céline Frémault. Elle a pour objectif de soutenir des projets en faveur de l’environnement portés par des associations ou des citoyens.

Créée par Inter Environnement Wallonie, la fondation Be Planet souhaite récolter des fonds afin de les redistribuer à des initiatives engagées dans une démarche positive au bénéfice de l’environnement. « Ces initiatives doivent être portées par des citoyens ou des associations en Belgique. Notre ambition est de récolter un million d’euros endéans les quatre ans pour permettre le financement d’une centaine de projets », explique Laurence de Callataÿ, coordinatrice de la fondation Be Planet.

TGEL2wdL3hXewypwE7oMvt8ENAntRQjfD9wGdQHVdbE

L’appel aux dons sera adressé aux entreprises, aux institutions et aux particuliers, via la plate-forme de crowdfunding KissKissBankBank. « Les sommes récoltées seront affectées à des projets sélectionnés par un jury indépendant », précise Laurence de Callataÿ. Une phase test a permis de récolter 105.000 euros permettant de financer 18 projets en Wallonie et à Bruxelles. Parmi ceux-ci figure l’installation d’un rucher dans le verger de l’Escaille (Gembloux).

Soutenu par les Régions wallonne et bruxelloise, la fondation sera active sur l’ensemble du territoire belge puisqu’elle sera lancée en Flandre à l’automne. Le professeur Olivier De Schutter, ancien rapporteur spécial des Nations Unies sur le droit à alimentation, sera l’ambassadeur de Be Planet.

YZsvYjbzC57ZRdzC3liJOHf9eqnsuRmM77I9SVzjK0s (1)

Découvrez les 18 projets fiancés sur Beplanet.org