Un kangourou bodybuildé sème la terreur en Australie

En Australie, il n’est pas rare pour les habitants de se retrouver nez-à-nez avec des kangourous. Il faut dire que leur population est estimée à plus de 50 millions d’individus et que sur l’île, ils sont deux fois plus nombreux que les humains. Les kangourous se sont adaptés et ils pullulent de partout et dans tous les milieux naturels comme le bush, la forêt ou le désert. Ils n’hésitent pas non plus à s’approcher des habitations. Habituellement la cohabitation se passe plutôt bien, mais l’arrivée de « Big Buck » inquiète les habitants.

Ce kangourou est bien plus imposant que ceux que les habitants de la banlieue de Brisbane ont l’habitude de croiser. « Big Buck » mesure 2 mètres pour 95 kilos. Il a également un signe distinctif inquiétant, le bout de son oreille gauche est arraché. Surement un souvenir de guerre, pour ce boxeur à la musculature impressionnante.

kangou2

Lors d’une promenade avec ses chiens, une habitante s’est retrouvée nez-à-nez avec l’animal. « Il est très intimidant, c’est un sacré morceau. Nous tournions au coin de la rue et il a jailli. Il était énorme. Il a des muscles massifs, très massifs. Et il s’est tout de suite mis debout car il était un peu effrayé par les chiens. Nous gardions nos distances car nous savons qu’un kangourou peut être dangereux », explique-t-elle à la chaîne australienne 7News. Depuis lors, plusieurs autres habitants ont croisé « Big Buck » sur leur chemin. Des photos et des vidéos du kangourou bodybuildé circule sur les réseaux sociaux. Et bien que l’animal ne se soit pas encore montré agressif, ses mensurations et ses muscles ne rassurent pas les résidents.

L’année dernière, deux kangourous de Brisbane s’étaient déjà fait remarquer en se battant dans la rue :