En longeant les côtes de l’ East Sussex

187

Il y a beaucoup à dire sur l’Angleterre, mais pas que l’eau y est absente! L’une des côtes les plus fascinantes outre-Manche se situe entre Rye et Brighton, comme nous avons pu le découvrir à travers l’East Sussex.

Rye fait partie de la « Confederation of cinque ports », qui a formé pendant des siècles une ligne de défense contre d’éventuelles incursions des Français. À l’époque, la région comptait de nombreux pirates, en plus des pêcheurs. Ils tanguaient avec leur butin dans les ruelles pavées de Rye. Ce n’est vraiment pas un endroit pour porter des stilettos!

Au cours de notre promenade, nous passons devant la Lamb House, où les écrivains Henry James et E.F. Benson ont habité (pas ensemble!). La région a toujours attiré les écrivains comme un aimant: Joseph Conrad, H.G. Wells et G.K. Chesterton. Rudyard Kipling, dont tout le monde connaît «Le Livre de la Jungle», résidait dans le domaine de Bateman’s à Burwash, pas loin d’ici.

Nous nous procurons un audioguide auprès de l’office de tourisme et nous sillonnons la petite ville. Nous admirons la St Mary’s Church avant d’arriver à l’Ypres Tower, le donjon du château qui a veillé pendant des siècles sur la ville. Du Gun Garden, nous avons une belle vue sur la Rother, la rivière qui relie Rye à la mer.

En fin de journée, nous fêtons notre première soirée sur le sol anglais à The Ambrette, où le choix du « Wild and Exotic Sampler » fait atterrir dans nos assiettes du crabe, du pigeon ramier, du crocodile et du zèbre – une espèce de zèbre qui peut être chassée, nous explique en catimini le garçon. La cuisine anglaise n’est plus ce qu’elle était!

De surprenantes ‘twittens’

Après un petit-déjeuner à notre B&B The Old Vicarage, largement fait maison et provenant de producteurs locaux, nous partons pour Hastings. Dans notre esprit, Hastings n’était qu’un point de chute pour visiter Battle, l’endroit où Guillaume le Conquérant a éliminé son tout dernier concurrent à la couronne d’Angleterre. Grossière erreur!

Pour commencer, il y a l’endroit où nous logeons. Swan House est une maison du 15e siècle aménagée avec goût et à l’hôte hyper attentionné. En outre, il est agréable de se perdre dans l’Old Town. Il y a un téléphérique qui mène à l’une des collines autour de la ville, la rue commerçante St George Street et les dizaines de twittens, ces ruelles qui relient entre elles les rues principales. Ces twittens sont LA surprise de la ville. S’il y a un nom de rue, alors vous savez qu’on est dans le domaine public et vous ne devez pas hésiter à en faire usage!

Le port de pêche vaut aussi le détour. Surtout parce qu’il n’existe en fait pas: les bateaux sont tout simplement tirés jusqu’à la plage de galets.

Quand un duc devient roi

Nous nous rendons à Battle en début d’après-midi. Le 14 octobre 1066, Guillaume le Conquérant a pénétré sur le champ de bataille en tant que duc de Normandie. Quelques heures plus tard, il était roi d’Angleterre! À l’endroit où s’est déroulée la bataille, Guillaume a fait ériger une abbaye. On peut encore en voir la porte, les ruines du dormitorium et quelques autres bâtiments, de même que le champ de bataille proprement dit.

Le soir, nous nous rendons au Webbe’s Rock-a-Nore à Hastings. Paul Webbe est une étoile montante du firmament gastronomique. On le voit régulièrement à la télévision britannique et il possède trois restaurants et sa propre cookery school. Il pratique toutefois des prix raisonnables, nous ne sommes pas à Londres! Webbe consacre beaucoup d’attention aux produits locaux, y compris les vins anglais. On ne peut rêver meilleure conclusion à notre journée!

www.visit1066country.com

par Wim De Mont