#ToyLikeMe, des poupées handicapées et différentes pour prôner la tolérance

En Grande-Bretagne, plusieurs parents d’enfants handicapés se sont rassemblés pour former le mouvement « Toy Like Me », « Jouet comme moi » en français. L’objectif de cette campagne est de sensibiliser les fabricants de jouets à créer des poupées différentes, auxquelles leurs enfants pourraient s’identifier.

Ils ont interpellé des grandes marques comme Mattel, Playmobil ou Lego. Bien que celles-ci n’aient pas encore répondu à l’appel de « Toy Like Me », une petite société anglaise nommée Makie s’est inscrite dans ce mouvement en proposant une nouvelle gamme de poupées. Parmi les modèles présentés, l’un a une tâche de naissance sur le visage, un autre est équipé d’une prothèse auditive et un troisième se déplace avec une canne. Une chaise roulante sera prochainement disponible.

10905983_1599517176995093_8632117354762294817_n

Grâce à l’impression 3D, le fabricant propose également des modèles uniques, en fonction du handicap de l’enfant. Ces modèles sur mesure sont commercialisés au prix de 69 livres sterling (95 euros) et sont livrables en une semaine. En attendant que les grandes marques suivent le mouvement, certains internautes publient avec le hashtag #ToyLikeMe leurs photos de jouets transformés.

ToyLikeMe

11262495_1599558280324316_4921300709412291130_o (1)

11072190_1595768774036600_5965549733616621293_n 11182728_1595777994035678_8255790200933487567_o 1507308_1597517090528435_7877330000041090918_o

Ph : Facebook