Dans l’enfer de Guantanamo

Jamais inculpé, Mohamedou Ould Slahi est emprisonné à Guantanamo depuis 2002 malgré l’ordre de libération d’un juge. Du fond de sa cellule, il revient sur son parcours, son arrestation et l’enfer au sein de la prison la plus célèbre du monde. Du traitement quotidien à la torture, le Mauritanien a pris la plume entre 2005 et 2006 pour raconter son calvaire. Rédigé à la main en anglais, le récit a été mis en page par Larry Siems, qui agrémente le témoignage de différentes références afin de mieux comprendre le contexte des événements. Document inédit, préfacé par Amnesty International, il l’est tout autant pour la censure à laquelle il a été soumis page après page par le gouvernement américain noircissant les identités et autres passages accablants.

«Les carnets de Guantanamo», de Mohamedou Ould Slahi, éditions Michel Lafon, 447 pages, 21.40€ 4/5

guantanamo