Sports extrêmes: des plongeons de près de 30 mètres

159

Vitesse, puissance, maitrise de soi, prise de risque, et grâce : voici les cinq éléments avec lesquels les plongeurs du Red Bull Cliff Diving World series devront séduire les juges. La première étape, samedi en Colombie, sera l’occasion pour les dix participants de se jauger. L’an dernier, le britannique Gary Hunt avait dominé la compétition masculine, après avoir remporté quatre des sept manches. Qualifié d’office cette année, il sera opposé à neuf autres plongeurs. Chez les femmes, l’Américaine rachelle Simpson s’était facilement imposée.

A chaque fois, les plongeurs s’élancent d’un plongeoir de 27 mètres de haut pour les hommes, (près de trois fois plus haut que les plongeoirs olympiques de dix mètres) et 23 mètres pour les femmes. Derrière eux, des paysage grandiose : samedi dans la ville caribéenne, c’est la baie de Las Animas qui servira de décor. Ensuite, les plongeurs montreront leurs talent en s’élançant du sommet de la tour Saint-Nicolas, à la Rochelle (17 mai), du haut des falaises du Possum Kingdom Lake, aux Etats-Unis (30 mai), du toit du moderne opéra de Copenhague (20 juin), des rochers de l’ilot de Vila Franca, aux Açores (18 juillet), du célèbre pont de Mostar, en Bosnie Herzégovine (15 août), des falaises de Poligano a Mare, en Italie (13 septembre). Le et la championne seront sacré le 26 septembre, lors de la finale à Bilbao, en Espagne.

P-20140717-00292_HiRes JPEG 24bit RGB

P-20140730-00131_HiRes JPEG 24bit RGB

P-20141018-00119_HiRes JPEG 24bit RGB

P-20150208-00022_HiRes JPEG 24bit RGB

SHARE