Des trains à plus de 600 km/h

Un prototype du futur train japonais à sustentation électromagnétique a atteint mardi la vitesse de 603 kilomètres/h pour la première fois franchie dans le monde, a indiqué la compagnie Central Japan Railways. Le test, avec des personnes à bord, a eu lieu dans la matinée.

« Cette allure de 603 km/h a été maintenue pendant 10,8 secondes » lors de la traversée d’un tunnel, a indiqué un porte-parole de la compagnie selon qui c’est « une première mondiale ». Cette expérience a été faite sur une ligne spéciale de 42,8 kilomètres à Yamanashi (centre du Japon) où est développé ce « maglev » depuis des années.

Un précédent record jeudi

Le train japonais à sustentation magnétique Maglev a avait déjà établi jeudi dernier un nouveau record de vitesse, à 590 km/h. Le train Maglev, qui se propulse grâce à l’énergie magnétique sans toucher la voie ferrée, a circulé pendant 19 secondes à cette vitesse, battant ainsi le dernier record de 581 km/h.

La moitié du temps actuellement nécessaire

Ces records s’inscrivent dans les préparatifs lancés en vue d’une liaison Tokyo-Nagoya (286 km) qui devrait s’effectuer dès 2027 en 40 minutes, soit la moitié du temps actuellement nécessaire avec le train à grande vitesse Shinkansen. Lorsque le train transportera des voyageurs, la vitesse atteinte ne devrait cependant pas dépasser les 505 km/h, selon le Wall Street Journal.

Rames, ligne et tests compris, Central Japan Railway prévoit d’investir elle-même l’intégralité de la somme requise, soit 5.523,6 milliards de yens (42,5 milliards d’euros), pour le premier tronçon entre la gare tokyoïte de Shinagawa et la cité industrielle fief du géant de l’automobile Toyota. La ligne, appelée « Linear chuo Shinkansen », sera par la suite prolongée de 153 kilomètres jusqu’à Osaka.

En novembre dernier, des passagers avaient pu expérimenter le voyage à plus de 500 km/h: