Downton Abbey (saison 5) : les temps changent

142

Downton se remet doucement des drames des deux précédentes saisons. Nous sommes en 1924 et les bouleversements politiques arrivent: le parti travailliste est au pouvoir. Les privilèges de la famille Grantham se voient remis en question et les domestiques aspirent à davantage d’éducation et de liberté. Si cette 5e saison est moins intense dramatiquement que les précédentes, elle est néanmoins très intéressante du point de vue historique. Les personnages sont toujours aussi fouillés, et les décors et costumes adaptés à cette nouvelle «ère» qui s’ouvre. Mary accepte l’idée d’un remariage, Edith souffre de ne pouvoir dévoiler son secret, et Lady Rose fait une agréable rencontre. En bas, Daisy envisage de nouvelles perspectives tandis qu’Anna et Bates traversent de nouvelles épreuves. Les bonus nous emmènent sur la 100e journée de tournage et nous font découvrir les coulisses d’une scène concentrée sur Lady Rose. On a aussi droit à une sorte de making of axé sur les années 20.

Série : 4/5

Bonus : 4/5