Pour le laver «Donnez-le à votre femme, c’est son boulot», l’étiquette qui dérange

62

Salvo est une marque de vêtement indonésienne spécialisée dans la confection de maillots de foot. Mais depuis quelques jours, ce petit fabricant jusque-là inconnu hors de son pays s’attire les foudres des internautes du monde entier. Ce dimanche 8 mars, date de la journée internationale des droits de la femme, un groupe de supporters nommé Revolusi Pssi, a interpelé l’équipementier sur Twitter en postant une photo de l’étiquette qui se trouve à l’intérieur du maillot de l’équipe Pusanamia Bornéo FC.

Dans les instructions de lavage, on peut lire « Donnez ce maillot à votre femme, c’est son boulot ». En pleine journée internationale de la femme, cette recommandation sexiste et de mauvais goût a fait le tour des réseaux sociaux et des sites d’info. La marque a réagi sur Twitter en déclarant : « Le message signifie simplement que, plutôt de le laver incorrectement, vous devriez le donner à une femme parce qu’elles sont meilleures (pour ce genre de tâche) ». « Il n’y avait aucune intention d’humilier les femmes. Au contraire, (nous voulions conseiller aux hommes) d’apprendre auprès des femmes comment laver leurs vêtements. »

L’entreprise a ajouté qu’elle s’excusait profondément pour toutes les mauvaises interprétations de leur message. Mais les arguments avancés n’ont que moyennement convaincus les internautes. Il ne faut pas aller aussi loin pour trouver ce genre d’étiquettes choquantes. Le mois dernier, en Italie, la marque italienne Shoeshine affichait sur ses étiquettes « Ou donne le à ta mère, c’est son boulot ». En 2013, en France, la marque IKKS avait également fait polémique en utilisant la mention « Donne le à ta maman, elle sait comment faire ».

10959400_10200168340847433_6638087093036145286_n

etiquettes

SOURCERédaction en ligne
SHARE