Louane: Dans la chambre d’une ado

Il est partout question de Louane. Après son César du meilleur espoir féminin pour son rôle dans «La Famille Bélier». Celle qui fut demi-finaliste de The Voice sur TF1 sort aujourd’hui «Chambre 12». Un premier album très adolescent mais qui, dit-elle, parle d’une fille de 18 ans.

Sortir un premier album alors que l’on vient de recevoir un César, comment le vit-on?

«C’est génial. Le César est un peu un hasard. Ça fait plus d’un an qu’on travaille sur l’album. Ça me faisait un petit peu peur. Mais je suis vraiment surexcitée à l’idée de le sortir maintenant.»

Premier film, premier trophée… Il faut être capable de garder les pieds sur terre.

«Oui, mais j’ai la chance d’être bien entourée par mes amis, mes proches, ma famille, mon label, mes agents. Du coup, je le vis particulièrement bien.»

Entre actrice et chanteuse, l’équilibre sera-t-il facile à trouver?

«Je ne sais pas si cela va être facile, mais je vais tout faire pour. En tout cas, j’espère que je n’aurai pas à choisir parce que je n’en ai pas du tout envie.»

L’album s’ouvre sur le titre «Jour 1». C’est un peu ce qui vous arrive aujourd’hui.

«Oui, c’est comme cela que je le ressens. C’est le début de ma carrière. J’espère que cela va bien se passer, je croise les doigts. C’est vraiment important pour moi d’entamer ce jour 1.»

On croise sur cet album Patxi Garat qui a un peu le même parcours que vous à la Star Ac’.

«En fait, il m’a proposé une chanson, ‘Jour 1’ d’ailleurs. Il en avait également écrit une autre qui me plaisait beaucoup mais il l’avait déjà promise à quelqu’un. Donc, il m’en a fait d’autres. Il a cette capacité assez incroyable de comprendre ce dont les gens ont besoin. C’est la seule personne qui arrive à parler de moi et pour moi aussi bien.»

Vous avez également travaillé avec Dan Black du groupe britannique The Servant.

«Je l’ai rencontré grâce à mon label. Au début, il ne devait pas être sur l’album parce qu’il travaillait sur un projet personnel, mais j’ai vraiment insisté. Il m’a finalement dit oui et cela s’est super bien passé.»

Que vouliez-vous faire passer dans cet album?

«Je voulais un album qui me ressemble vraiment, et qui parle de la vie d’une fille de 18 ans. Que cela puisse parler aux filles de mon âge et à leur famille. Ça parle de la vie, de la mort, de l’amitié, de la famille, etc.»

D’ailleurs le titre «Jeune», c’est un peu votre portrait.

«Oui, c’est mon portrait mais aussi un appel à la jeunesse. En fait, une sorte de cri de guerre.»

Pourquoi avoir choisi le titre «Chambre 12» pour nommer tout l’album?

«Je voulais qu’il y ait un côté ‘voilà, je vous présente ma chambre, mon univers, venez faire un tour et jetez un œil’.»

Il est souvent question d’amours et parfois déçus.

«Pas vraiment déçu. Ce sont surtout des chansons qui mènent vers l’espoir. Sur ‘Avenir’, il y a cette idée ‘j’espère que tu vas souffrir’ mais c’est surtout une chanson qui parle de l’espoir. Malgré ce qu’il peut se passer, je crois encore et toujours à l’amour.»

On dit de vous que vous ignorez la nostalgie.

«C’est vrai. Je suis une fille qui vit au jour le jour. Je prends tout ce qui vient. Je n’ai pas tendance à ralentir les choses ni à les accélérer.»

Louane «Chambre 12»