Un sans-abri belge enterré au Vatican avec la permission du pape François

D’origine flamande, Willy Herteller est né en 1935 à Anvers. Ce sans-abri avait émigré au Vatican où il partageait sa foi avec les fidèles. Radio Vatican raconte qu’il ne demandait rien mais il parlait de la foi, de Dieu, du Pape surtout avec les jeunes. Des prélats de la Curie lui apportaient de la nourriture. Mais le 12 décembre dernier, cette figure bien connue du quartier est décédée à l’âge de 79 ans. Willy a succombé au froid dans un hôpital de Rome.

Le SDF était bien connu au Vatican. Les cardinaux, mais aussi les fidèles, les vendeurs de souvenirs ou les gardes suisses, tout le monde semblait connaître Willy. Il fréquentait la paroisse Sainte-Anne et assistait tous les matins à la messe de 7 heures. Si bien que le SDF avait fini par se lier d’amitié avec Mgr Amerigo Ciani. C’est d’ailleurs lui qui a remarqué la disparition de Willy. En apprenant la mort du vieil homme, il a demandé au pape François la permission de le faire enterrer au Vatican.

Le pape a accepté et une famille allemande a pris en charge les frais d’inhumation. C’est ainsi que depuis le 9 janvier, Willy Herteller repose aux côtés d’évêques, de peintres, d’écrivains et d’artistes dans le cimetière teutonique, un lieu de sépulture situé près la basilique Saint-Pierre.