Marche: une boutique de troc pour favoriser l’intégration des personnes handicapées

Mardi, les ministres wallons de l’Action sociale, Maxime Prévot, et des Sports, René Collin, étaient à Marche pour assister à la présentation du projet de l’ASBL Andage, qui vise à créer un nouveau concept d’accompagnement des personnes handicapées sous la forme d’une boutique d’échange de biens et services, baptisée Alter-Boutique.

Le projet, subsidié par l’AWIPH, démarrera le 4 mars prochain, a indiqué le directeur général d’Andage, Jean-Marc Caris. « Il s’agit d’un projet totalement novateur, basé sur le principe d’économie collaborative », poursuit-il. « Ses fonctions s’articuleront autour de trois axes. Premièrement, il s’agira d’un magasin d’échanges basé sur la logique du troc. Nous proposerons des thématiques permanentes – échanges de CDs, de livres, mercerie – et des thématiques ciblées en fonction des périodes de l’année, l’accueil étant assuré par des personnes handicapées. Deuxièmement, un échange de services sera proposé via un répertoire informatisé consultable à l’Alter-Boutique. Enfin, l’agencement d’un comptoir-cafétéria devrait permettre de renforcer la convivialité du projet ».

Les bénéficiaires seront encadrés par deux gestionnaires de projet. « Nos bénéficiaires formulent de nouvelles demandes, centrées sur l’utilité, la valorisation des compétences et l’inclusion, et les réponses apportées doivent s’adapter« , ajoute Jean-Marc Caris. L’Alter-Boutique occupera des locaux mis à disposition par la Ville dans la rue du Commerce, en plein centre de Marche. Le ministre Prévot a également profité de sa présence pour annoncer que 226.000€ seraient alloués par le gouvernement wallon au service Renforts de l’ASBL, qui développe des projets d’insertion sociale et d’activités citoyennes à destination des personnes handicapées.