Au Japon, des employés reçoivent un bonus s’ils viennent travailler avec leur chat

Au pays du Soleil-Levant, une entreprise a découvert les bienfaits surprenants que les chats pouvaient avoir sur ses employés. Elle a donc transposé le principe des bars à chats à l’intérieur de ses bureaux. La firme possède neuf matous. Dans les locaux qu’ils partagent avec les salariés, ils vivent, dorment, jouent, mangent et font tous ce que des chats font quotidiennement. Mais ils apportent également quelques surprises et désagréments : ils leur arrivent d’éteindre des ordinateurs, de mâchouiller des câbles Internet et des gâcher des codes informatiques en marchant sur les claviers.

Mais malgré ces quelques inconvénients, les chats apportent beaucoup de choses positives. La communication entre les employés a considérablement augmenté depuis que les chats sont là puisqu’ils sont devenus le principal sujet de conversation. Mais les minous auraient aussi un effet positif sur la productivité et ils feraient également baisser le niveau de stress des employés.

Devant le succès de l’opération, l’entreprise a décidé de ne pas s’arrêter là dans ses mesures pour les chats. Chaque jour, les employés sont encouragés à apporter leur propre animal de compagnie avec eux au bureau. Et s’ils n’en ont pas, l’entreprise leur verse 5.000 yens (environ 35 euros) par mois de « bonus-chat » pour qu’ils en adoptent un et l’apportent avec eux au boulot. Au Japon, les chats sont rois. Par exemple, d’autres entreprises vont jusqu’à considérer la mort d’un animal de compagnie de la même manière que celle d’un membre de la famille. Les employés endeuillés par la mort de leur animal peuvent ainsi bénéficier d’un jour de congé.

Sur son compte Twitter, l’entreprise partage quotidiennement des photos de la vie au bureau. Et elle est remplie de chats évidemment !