La Chine inaugure un TGV pour son « Far West », le Xinjiang

La Chine a inauguré vendredi sa première ligne de chemin de fer à grande vitesse pour relier au reste du pays le Xinjiang, son «Far west» en proie à une agitation récurrente. Longue de quelque 1.800 kilomètres, la nouvelle ligne baptisée «Lanxin» relie en moins de 12 heures Lanzhou, la capitale provinciale du Gansu voisin, à Urumqi, la capitale du Xinjiang, réduisant de moitié le temps du trajet.

Sur les images en direct de la télévision chinoise, la rame du TGV chinois a quitté la gare de Lanzhou à 10H49 (02H49 GMT), avec à son bord 622 passagers et des serveuses en costume national ouïghour et d’autres minorités du Xinjiang, l’immense région semi-désertique des confins occidentaux de la Chine, grande comme trois fois la France, et frontalière de huit pays d’Asie centrale. Construite elle-même à grande vitesse – en cinq ans – cette première ligne de TGV dans la région s’étire à travers les monts Qilian, qui culminent à plus de 5.500 mètres, longeant une ancienne portion de la Grande muraille avant de traverser cinq zones battues par des vents violents, selon la télévision.

L’État chinois mise à terme sur l’intégration et le développement économiques du Xinjiang, une nouvelle «route de la soie» qui doit intégrer les pays d’Asie centrale: en 2017, une autre ligne de TGV reliera ainsi Pékin à Lanzhou, réduisant à 16 heures le temps de parcours entre la capitale chinoise et Urumqi, contre 41 heures actuellement, selon l’agence Chine nouvelle. D’autres lignes de TGV ont été inaugurées ce mois-ci, dont une reliant Shanghai à Canton (sud), réduisant de 16 à sept heures le trajet entre les deux métropoles. Engagée en 1999, la construction du réseau TGV chinois a permis au pays de disposer de 11.000 kilomètres de voies en service en 2013 -le plus long réseau du monde – et il doit atteindre les 16.000 kilomètres en 2020. Sa réalisation a toutefois été entachée de nombreux scandales de corruption, révélés à la suite d’un grave accident survenu en juillet 2011 qui avait fait une quarantaine de morts.