Une poupée islamique sans visage fait polémique

275

Lancée par l’entreprise de jouet « Deeni Doll » et créée pour les enfants musulmans, une poupée fait polémique en Angleterre. Vêtue d’un hijab sur la tête et d’une robe rouge assortie à ses chaussures, celle-ci n’a ni bouche, ni de nez et encore moins des yeux.

Romeisa, tirant son nom d’une des premières femmes à s’être convertie à l’Islam. Elle serait le symbole du désaccord de la religion musulmane de représenter des humains, des animaux mais surtout des dieux musulmans sous d’autres formes. « Il existe une règle Islamique qui interdit la représentation des traits du visage en tout genre, qui inclut les images, les sculptures et, dans ce cas, les poupées », explique Ridhwana B, le graphiste de la poupée sur le site du Lancashire Telegraph. Une création également en phase avec la loi de la Charia.

Romeisa

C’est une ancienne professeure d’une école musulmane qui a eu l’idée de lancer la conception de ce nouveau jouet. En fin de journée, une fois l’école terminée, beaucoup de parents venaient la trouver et s’inquiétaient du fait que leurs enfants pouvaient posséder des poupées qui avaient un visage alors que c’est contraire à la loi de la Charia.

Mais le jouet est loin de faire l’unanimité. Pour Fawaz Gerges, spécialiste des sociétés et des politiques musulmanes, « La poupée est un gadget, une interprétation ultra-conservatrice » a-t-il déclaré au Daily Mail. Et ajoute : « L’écrasante majorité des musulmans vivent selon des modes de vie du XXIe siècle, les choses n’ont pas été gelées au VIe siècle. Il y a des personnes qui voudraient nous faire croire que l’histoire musulmane est figée dans le temps et l’espace, mais elle a évolué ».

Romeisa n’est pas la première poupée « islamique » sur le marché. La poupée Fulla avait déjà fait le buzz au Moyen-Orient tout comme Aamina, capable de réciter des prières en Arabe.

BELGAIMAGE-3633821

Aamina 2

Sans compter le fait que ce n’est pas la première fois que des poupées sans visages sont en vente. Des sites internet le font déjà depuis un petit temps. C’est le cas du site EasyDin qui vend des poupées sans visages mais avec un accessoire : un «tapis de prière pour poupée afin d’encourager votre enfant à la pratique de la prière» rapporte le site français Slate. Pour la Deeni Doll il faudra débourser 25 livres ce qui équivaut à plus ou moins 31 euros.

Ph : Daily Mail / Slate