Des « pousse-pousse » électriques à Bruxelles

L’initiative Mobiloo s’élancera mercredi sur les territoires du centre historique de Bruxelles et du haut d’Ixelles. Il s’agit de cyclomoteurs électriques à trois roues qui peuvent prendre jusqu’à deux passagers adultes et un enfant.

Les modalités

Le concept a été développé par l’Ixellois Steve Munga. Les trajets ont été établis selon des lignes fixes, qui sont délaissées par la Stib mais fréquentées par les touristes et piétons. Le client pourra se faire charger ou descendre du véhicule à tout moment. Un trajet dans une zone coûtera 4 euros pour une personne et 5 euros pour deux passagers. Si la course se fait sur les deux zones, les prix sont doublés.

Le service sera disponible de 08h00 à 16h00 en semaine et de 11h00 à 19h00 le week-end. Une extension des horaires pour offrir un service de nuit est envisagée, tout comme un déploiement dans d’autres zones de Bruxelles-Capitale ou dans d’autres villes.

Absence de législation

Une application mobile est prévue pour avril 2015. L’entreprise a pris contact avec le cabinet du ministre bruxellois de la Mobilité, Pascal Smet, qui leur a confirmé que leur service ne relevait pas de la législation des taxis. Marc Debont, porte-parole du ministre, précise que ce type d’initiatives sera réglementé dans le cadre du prochain plan taxis attendu au printemps 2015: « En attendant, ils doivent se conformer aux législations sociale et fiscale et contacter avec les polices des territoires sur lesquels ils vont circuler. Il n’est pas question qu’ils aient un arrêt particulier ».

Ph: Mobiloo