Il ne reste plus que 5 rhinocéros blancs du nord dans le monde

149

Il ne reste plus que cinq rhinocéros blancs du nord dans le monde, après la mort d’un animal de cette sous-espèce -en voie d’extinction- dans un zoo américain. Le rhinocéros nommé Angalifu, âgé d’environ 44 ans, est mort vraisemblablement de vieillesse dimanche au zoo de San Diego, en Californie.

Un autre mâle de cette espèce capable de se reproduire, nommé Suni, était mort en octobre dans la réserve kényane d’Ol Pejeta. Les autres survivants de cette espèce se trouvent tous en captivité, dont une femelle âgée au même zoo de San Diego, trois en Afrique et un en République tchèque. Les gardiens du zoo de San Diego avait essayé sans succès d’accoupler leurs deux rhinocéros. Un projet qui risque de ne pas se passer comme prévu comme l’a expliqué Richard Vigne de l’agence Associated Press la semaine dernière: « nous savions depuis le début que les chances de réussite étaient minces, même si les rhinocéros s’étaient accouplés ». La dernière chance de ne pas voir cette sous-espèce disparaître serait de procéder à la fécondation in-vitro des femelles.

Originaires d’Afrique centrale et de l’Est, ces herbivores imposants ont été décimés par les braconniers, pour les vertus aphrodisiaques attribuées à leur corne, très prisée dans la pharmacopée asiatique. L’espèce a aussi quasi disparu sous l’effet des guerres en Afrique, selon la World Wildlife Foundation. En deux mois, un tiers de la population mondiale de cette sous-espèce a été décimé comme l’explique Le Monde. Bien que plus nombreux, les rhinocéros blanc du sud (actuellement 20 000) et les rhinocéros noirs (5000) ont également été victimes d’un nombre record de tués cette année. En 2014 ce sont pas moins de 1020 d’entre eux qui sont morts, battant le triste record de l’an passé.