Au Japon, des passagers filmés à 500 km/h dans un train

Ce mois-ci, la Central Japan Railway Company (la SNCF japonaise) mène une batterie de tests publics de ses trains maglev, qui, grâce à leur sustentation électromagnétique, sont encore plus rapides que les célèbres « bullet trains » nippons qui culminent à 320 km/h. Pour les premiers tests organisés, 100 passagers choisis par un système de tirage au sort ont eu la chance d’atteindre cette vitesse ahurissante, entre Uenohara et Fuefuki (Yamanashi Prefecture), sur un parcours de 43 km. Ce moment a été immortalisé en vidéo, on voit des familles et des passagers excités, nerveux qui applaudissent lorsqu’ils voient que la barre des 500 km/h a été atteinte.

Pendant huit jours, le train va transporter 2.400 amateurs de sensations fortes (plus de 300.000 personnes étaient candidates à ces essais) lors d’une série de tests. L’objectif de cette nouvelle ligne, qui devrait n’être inaugurée qu’en 2027, est de réduire par deux le temps de voyage entre Tokyo et la ville de Nagoya, et passer de 90 à 40 minutes. En Europe, en début de mois, Eurostar a aussi dévoilé de nouvelles rames, les e320, qui peuvent atteindre les 320 km/h. Le record de vitesse d’un train commercial est actuellement détenu par le Shanghai Maglev, qui relie l’aéroport international de Pudong, il peut atteindre la vitesse maximale de 431 km/h.