Un riche Brésilien veut acheter tous les disques vinyles du monde

573

Certains ont des idées originales, comme collectionner les pancartes des sans-abris. Mais d’autres n’ont carrément aucune limite, comme ce fan de jeux vidéo qui a revendu sa collection pour 750.000 dollars. Zero Freitas, un Brésilien de 62 ans, fait plutôt partie de ce type de collectionneur obsessionnel.

Ce riche homme d’affaire s’est lancé dans une quête complètement folle : posséder tous les disques vinyles du monde. Sa dernière acquisition ? Trois millions de disques achetés à un revendeur américain. Il lui aura fallu huit semi-remorques pour transférer son achat de Pittsburgh à São Paulo.

Ces trois millions de disques rejoignent plusieurs millions d’autres vinyles que détient déjà Zero Freitas. Il en possède tant qu’il est incapable d’en donner le nombre précis. Ne vous attendez pas non plus à une collection bien rangée, dans laquelle il pourrait retrouver facilement le vinyle qu’il souhaite écouter. En effet, ceux-ci sont amassés dans un entrepôt de 2.500 mètres carrés.

L’homme d’affaire a commencé sa collection à l’âge de 12 ans. À trente ans, il avait déjà 30.000 vinyles. Mais c’est après son divorce que cette passion est devenue une véritable obsession. À défaut de savoir d’où vient « ce trouble », l’homme souhaite se lancer dans le projet « Emporium musical », une bibliothèque d’archives qu’il pourrait partager avec le public. Mais pour réaliser cette tâche, un travail de titan l’attend. Le Brésilien a donc engagé pour l’aider une équipe de stagiaires chargés de répertorier et d’archiver ses millions de disques.

Ph: Sebastian Liste/Noor, for The New York Times