Eurovision: Mécontente du résultat, la Russie veut créer son propre concours

La victoire du travesti autrichien à barbe, Conchita Wurst, ne passe vraiment pas en Russie. Celui qui remerciait le public par « Nous sommes l’unité, et rien ne peut nous arrêter! » affirmant que sa place sur le podium était «  aussi une victoire en Europe pour la tolérance et le respect », ne fait pas l’unanimité. En effet, de nombreuses protestations se sont fait entendre en Russie notamment chez les hommes politiques concernant sa victoire.

Quelques-uns d’entre eux ont ainsi appelé à la création d’une version russe du concours de l’Eurovision qui s’appellerait « Voix d’Eurasie ». Pour le communiste Valeri Rachkine «Le résultat du dernier Eurovision a été la goutte d’eau qui a fait déborder le vase» rajoutant «Nous devons quitter ce concours, on ne peut plus supporter cette folie» comme il l’a expliqué mardi au Parlement. Un débat sur lequel l’Eglise orthodoxe russe s’est également positionnée en estimant que cette victoire «était un pas de plus vers un refus de l’identité chrétienne de la culture européenne», selon son porte-parole Vladimir Legoïda.

Des internautes ont également protesté sur Instagram contre la victoire de Conchita Wurst, s’affichant en train de se raser la barbe ou le visage couvert de mousse à raser. «C’est la communauté LGBT qui a défendu ses intérêts (…), c’est pour cela que j’ai décidé de me raser», explique le musicien russe Dominik Djoker au quotidien « Tvoï Den ». Sur Twitter le hashtag #dokajichtotyneconchita (« Prouve que tu n’es pas Conchita ») a également été à la base d’un mouvement russe anti-Conchita. D’autres ont par ailleurs posté des photos comparant Conchita et de grandes figures historiques autrichiennes pour exprimer le fait que le pays, et l’Europe, plus particulièrement, ne respectait plus les valeurs traditionnelles comme le rapporte Global Voices Online.

Mais la victoire de Conchita Wurst a également été instrumentalisée dans le contexte actuel tel qu’on le connaît entre la Russie et l’Ukraine. Le site nationaliste russe Sputnik & Pogrom a en effet tweeté une image du chanteur accompagnée du message « Ukraine, tu souhaites intégrer l’Europe ? Conchita t’attend ».

D’autres personnalités russes ont cependant affiché clairement leur soutien à Conchita Wurst. C’est le cas de la chanteuse d’opéra Anna Netrebko ou la vedette russe Philippe Kirkorov. Une Marche des femmes et des hommes barbus organisée par les militants LGTB russes est également prévue à Moscou le 27 mai prochain à l’occasion du 21ème anniversaire de l’abolition des poursuites judiciaires contre les homosexuels comme le rapporte Le Parisien.