La mafia japonaise lance son site pour enrayer la crise des vocations

La mafia aussi s’adapte à la technologie. C’est le cas du principal clan mafieux japonais Yamaguchi qui vient de lancer son propre site internet afin d’enrayer « la crise des vocations », comme le rapporte l’Agence France Presse ce mercredi 2 avril. Mais ce n’est pas une première puisque le clan s’était déjà lancé, en 2010, dans la publication d’un magazine trimestriel « Yamaguchi-gumi Shinpo », autrement dit La Gazette du clan Yamaguchi.

L’interface du site Zenkokumayakubokumetsudoumei.com est assez simpliste. Des messages contre la drogue ou des images de cerisiers ont été mis en ligne dans l’objectif de donner une image positif le tout sur fond d’hymne à la gloire du clan. Une galerie de photos présente des « Yamaguchi boys » participant aux travaux de nettoyage après le séisme de Kobe en 1995 et du tsunami de 2011, comme le rapporte France Tv Info. Cette campagne de communication survient alors que le nombre de yakuzas a chuté de 28% entre 2002 et 2012 selon la police. A l’heure actuelle, ils ne seraient plus que 63 000 membres dont 25 000 pour les Yamaguchi.