Une imprimante 3D lui refait un visage tout neuf

Il s’agit d’une première dans la reconstruction faciale. Stephen Power s’est retrouvé défiguré suite à un accident de moto en 2012. « J’avais les deux os de la joue cassée, la mâchoire supérieure, le nez et le crâne fracturés », explique-t-il. Pour reconstituer son visage, des chirurgiens gallois ont ainsi utilisé des implants réalisés grâce à l’impression 3D. Une technique qui a été utile pour couper les os et reconstituer le visage, comme l’explique Adrian Sucre, chirurgien maxillo-facial de l’hôpital de Morriston au Pays de Galles. « Ce qui est vraiment innovant dans ce cas, c’est que nous avons utilisés la 3D tout au long du processus. Les résultats sont bien meilleurs que tout ce que nous avions fait auparavant », rajoute-t-il. Une technique qui pourrait par la suite, comme l’espère les scientifiques, être étendue aux tissus humains afin de reconstituer des organes.