Un astronomone observe un astéroïde s’écrasant sur la Lune

L’histoire se déroule le 11 septembre dernier, lorsque Jose Maria Madiedo, enseignant à l’Université espagnole de Huelva détecte un puissant flash lumineux dans la Mare Nubium (qui correspond à un bassin lunaire rempli de lave refroidie) à travers ses télescopes. Selon la Royal Astronomical Society, il s’agit d’un phénomène visible de la Terre à cause de sa luminosité équivalente à celle de l’étoile Polaire. C’est lorsque la lueur suivant le flash a duré plus de huit secondes à la surface de la Lune que le chercheur s’est rendu compte de ce à quoi il venait d’assister.

Un astéroïde loin d’être anodin puisqu’il pesait environ 400 kg pour un diamètre compris entre 60 cm et 1,40 m et il filait à plus de 60.000 km/h lorsqu’il a été observé et mesuré d’après les calculs du chercheur et ses collègues. La vitesse aurait d’ailleurs été la cause de son évaporation instantanée lors du point d’impact qui a creusé un cratère de 40 mètres de diamètre et provoqué une source de chaleur qui est celle observée depuis la Terre.