4,4 milliards d’années, c’est l’âge du plus vieux morceau de la Terre

Y avait-il déjà de la vie sur Terre 100 millions d’années après sa création ? C’est du moins ce que tendrait à prouver la découverte de l’équipe de recherche de John Valley de l’université du Wisconsin. Ce chercheur vient en effet de publier une étude dans le magazine Nature Geoscience dans laquelle il explique qu’un morceau de terre découvert près d’un élevage de moutons en Australie, à peine deux fois plus épais qu’un cheveux, daterait de 4,4 milliards d’années. Ce cristal de zircon se serait formé, selon ces derniers, juste après la formation de la planète elle-même, il y a 4,5 milliards d’années.

Une découverte qui viendrait ainsi étayer l’idée qu’il existait une « Terre primitive froide« , période durant laquelle la température de la terre s’est réduite rapidement, et qui donnerait une date plus ancienne à l’apparition des océans. Pour John Valley, la rescherche est importante puisqu’elle permettrait de répondre aux questions suivantes: « L’une des choses qui nous intéressent vraiment, c’est:  »uand la Terre a-t-elle pu accueillir la vie?’ et  « Quand s’est-elle suffisamment refroidie pour que la vie puisse émerger? ». Bien que cette découverte permettrait de supposer la présence d’une vie microbienne 100 millions d’années plus tard, le chercheur spécifie qu’il n’y a « aucune preuve que la vie existait à l’époque » tout en admettant que « Nous n’avons aucune preuve qu’elle n’existait pas. Mais rien ne permet de penser que la vie ne pouvait pas exister sur la Terre il y a 4,3 milliards d’années. »