Et si votre visage ne pouvait exprimer que quatre émotions différentes

Vous pensiez pouvoir réaliser tout un panel d’expressions avec votre visage, détrompez-vous, il n’y en a que quatre de possible. C’est du moins ce qu’en ont déduit les chercheurs de l’Institut de neuroscience et de psychologie de l’université de Glasgow à travers leur étude publiée dans la revue scientifique américaine Current Biology.

En affirmant que les expressions faciales ne sont en réalité qu’au nombre de quatre, ils remettent ainsi en question ce qui avait été admis jusqu’ici par la communauté scientifique, à savoir que les émotions humaines se répartissent en six catégories: la joie, la surprise, la peur, le dégoût, la colère et la tristesse.

Selon le site américain Smithsonian, ce résultat a pu être démontré en observant le visage de personnes capables de bouger les 42 muscles du visage. Ils ont ainsi pu apercevoir, grâce à un logiciel enregistrant le mouvement des muscles individuellement, que certaines émotions partageaient le même signal. C’est le cas de la peur et de la surprise les yeux grands ouverts ou la colère et le dégoût avec le nez plissé. Une démonstration qui permet de réduire le nombre d’émotions exprimées à quatre: la joie, la tristesse, la peur/la surprise et la colère/le dégoût.

Le docteur Rachael Jack, qui a participé au projet, explique par ailleurs que «Les signaux de base sont biologiquement enracinés» et que donc la distinction entre la colère et le dégoût serait d’origine sociale évoluant du stade de «simple système de communication» dans un but « de développer des intéractions sociales » sans pour autant être biologique.