La police attrape un voleur grâce à un bisou

43

Qui a dit que les bandits n’avaient pas de coeur? A Paris, un voleur a pu être arrêté grâce à l’ADN qu’il avait laissé sur la joue de sa victime. Les faits remontent à Avril 2013. Un jeune homme de 20 ans, identifié comme étant « Pierre G », a pris en hotage l’employée d’un magasin de bijoux. L’agresseur et son complice l’auraient attaché à une chaise avant de l’asperger d’eau tout en lui disant que c’était de l’essence. La dame de 56 ans, menacée d’être brûlée vive, accepta de leur donner les codes d’alarmes.

Tandis que le complice de Pierre se chargeait des bijoux, ce dernier resta avec l’otage quatre heures durant. Avant de quitter les lieux, Pierre donna un bisou sur la joue à sa victime afin « alléger le traumatisme de sa victime ». C’est ainsi grâce aux traces d’ADN laissées par ce bisou que la police a pu appréhender le jeune homme il y a quelques jours.

 

Photo@Flickr

SHARE