VIDEO. La vidéo d’un rabbin, un prêtre et un athée fumant du cannabis ensemble fait le buzz

21

Visionnée plus d’un million de fois, la vidéo d’un rabbin, d’un prêtre et d’un athée fumant de l’herbe fait actuellement le buzz sur internet.

Diffusée sur la chaîne WatchCut Video, la vidéo de deux religieux et d’un athée semble beaucoup amuser les internautes. Face caméra, les trois hommes vont consommer de la drogue avant de parler religion et croyance.

Alors que Jim Morel, le rabbin, raconte avoir déjà fumé de la marijuana « il y a quelques années », il explique être là pour « expérimenter une des créations de Dieu ». Chris Schuler, le prêtre, avoue de son côté avoir fumé « au lycée » tandis que la fumette du troisième homme, Carlos Diller, se présentant comme un « homosexuel athée », remonte à « une heure ».

Débat tendu

Chacun d’entre eux, tour à tour, se met à fumer sur un bang. Après dix minutes, alors que le prêtre avoue se sentir plus « lent », Carlos Diller raconte avoir été excommunié de son église à l’âge de 14 ans après avoir eu des relations sexuelles homosexuelles et que « ce genre de Dieu est insensé » ce à quoi lui répond le prêtre que « la véracité, la beauté et le caractère palpable de Dieu sont les choses les plus fortes » de sa vie. « La science a révoqué toutes ces histoires. Je crois en une religion originelle qui est l’astrologie. Et c’est un moyen pour les humains de comprendre ce qui les entourent. Et c’est exactement ce que vous faites avec vos religions ». « Vous essayez de justifier un moyen de comprendre notre monde », rétorque l’athée.

Les effets de la drogue

Malgré le débat sur Dieu, les effets de la fumette vont cependant apaiser les esprits. « Je suis vraiment défoncé, désolé. C’est vraiment fort, j’ai tiré une trop grosse barre », se reprend Carlos Diller avant l’intervention du rabbin, « Tout ce que tu nous dis à propos de qui tu es, comment est ta vie, ce que tu fais, ce que tu penses, pour moi c’est le discours d’une personne de foi, lui lance le rabbin, qui depuis le début ne s’est pas vraiment endormi sur le joint… Je te vois et ‘quand je regarde ton visage je vois celui de Dieu’, dit la Bible ».

Au bout de cinquante-cinq minutes, les trois compère vont finalement se déclarer leur affection allant même jusqu’à se bénir les uns après les autres.

SHARE