#MaxDownUnder

63
Maxime Richard
© Maxime Richard

Retour au plus haut niveau dans le pays des kangourous

Le sport de haut niveau n’est pas de tout repos. Il y a des hauts et des bas, des coups durs. Il faut se battre pour rester le meilleur. Physiquement et mentalement. Maxime Richard, notre quadruple champion du monde de kayak en sait quelque chose. Récemment, il a été opéré aux deux avant-bras parce qu’il souffrait d’un syndrome de loge, une perturbation de l’afflux sanguin provoquée par une infection. Pour contrer cette affection, l’enveloppe de ses muscles a dû être ouverte. Afin de gagner du temps dans sa convalescence, ses deux bras ont été opérés en même temps.

L’opération a eu lieu il y a six semaines. Notre athlète se remet bien, mais pas suffisamment vite à son goût. Max a en effet une seule chose en tête : revenir sur l’eau en meilleure forme que jamais auparavant. La force nécessaire dans ses avant-bras n’est pas encore de retour, mais Maxime ne reste pas pour autant sans rien faire. Il va se reconstruire, ce qui est cependant difficile maintenant que ses lieux d’entraînement habituels, des tronçons de la Meuse et de la Lesse, sont gelés.

Il ne lui restait donc qu’à se rendre en Australie : non seulement sa destination rêvée, mais aussi les conditions idéales pour se hisser au plus haut niveau. Sur l’eau bien-sûr, mais aussi grâce à la course à pieds, le vélo et le fitness. Tout ça avec le bon accompagnement.
Tu veux suivre sa progression de très près, tout en profitant de quelques conseils ?

Tu veux suivre sa progression de très près, tout en profitant de quelques conseils ?

SHARE