Test Nioh : Une difficulté démoniaque sur PS4

Dans la lignée des Dark Souls et autre Bloodborne, Nioh est un nouveau action-RPG japonais qui repose sur des combats extrêmement difficiles et punitifs. À déconseiller aux joueurs du dimanche.

Deux ans après la sortie de Bloodborne, la PS4 accueille Nioh, une nouvelle exclusivité pour les joueurs à la recherche de défi et qui n’ont pas peur de la difficulté. Développé par Team Ninja, le studio nippon à l’origine des multiples jeux Ninja Gaiden et Dead or Alive, Nioh plonge le joueur dans l’univers du Japon féodal. Vous incarnerez William, un samouraï qui, à l’épée, à la lance et même à la hache, devra affronter des combattants et des démons ayant la particularité d’être particulièrement coriaces.

Comme la série des Dark Souls, Nioh repose sur une difficulté très élevée et s’adresse aux hardcore gamers en manque de défi. Le jeu est extrêmement punitif. Il suffit de perdre sa vigilance quelques secondes, de prendre un ou deux mauvais coups pour voir s’afficher le Game Over et devoir revenir au dernier point de sauvegarde, qui peut parfois se trouver très loin en arrière. Si vous avez aimé Dark Souls et Bloodborne, vous devriez adorer Nioh. Si par contre, vous n’avez pas l’habitude de jouer à ces titres, vous risquez de vous retrouver fort dépourvu devant la difficulté de Nioh. Car ici, tous les joueurs sont logés à la même enseigne et il est impossible de choisir un mode facile.

L’environnement est comme le jeu, très sombre. Mais les graphismes et les jeux de lumière sont très réussis, du moins lors de notre test effectué sur PS4 Pro. Nioh brille surtout par sa jouabilité. Chaque personnage, le héros comme ses adversaires, dispose de deux barres au-dessus de lui, l’une affiche le niveau de vie, l’autre d’endurance. Il est primordial de bien gérer cette dernière, qui diminue après chaque coup et esquive, pour réussir les combats. Les affrontements sont à la fois très dynamiques et techniques. La gestion de l’inventaire est également bien réalisée et elle se fait sans prise de tête. Il est ainsi très facile d’utiliser les sorts, les potions et de gérer l’équipement du héros en fonction des objets trouvés. Mais malgré ses efforts d’accessibilité et sa prise en main immédiate, Nioh ne s’adresse pas à tout le monde. Son extrême difficulté en rebutera plus d’un. Par contre, le titre de Team Ninja réserve à ceux qui sauront le dompter une aventure mémorable et longue d’une trentaine d’heures.

 

REVIEW OVERVIEW
Nioh
SHARE