La célèbre forêt de Sherwood menacée par l’exploitation du gaz de schiste

25
Ph. Disney

En Grande-Bretagne, la forêt de Sherwood, rendue célèbre par « Robin des bois », est menacée par une multinationale qui veut y extraire du gaz de schiste. Des opposants se mobilisent et une pétition en ligne a déjà récolté près de 50.000 signatures.

Vous avez toutes et tous déjà entendu parler de Sherwood. Cette forêt située dans le Comté de Nottingham est associée depuis des centaines d’années à Robin de bois. Elle est considérée comme le repère de ce personnage légendaire qui vole les riches pour donner aux pauvres.

Le repère de Robin des Bois

Vous le ne saviez peut-être pas, mais cette forêt des Midlands est bien réelle. Elle s’étend sur 423 hectares et c’est là que se trouve le Major Oak, un gigantesque chêne qui aurait près de 1.000 ans et qui aurait servi de cachette à Robin de bois.

Mais aujourd’hui, ce lieu emblématique risque de disparaitre. En effet, la multinationale suisse Ineos, spécialisée dans l’industrie pétrochimique, serait en train de chercher à prospecter les sols en vue d’éventuellement extraire du gaz de schiste en utilisant la fracturation hydraulique. Cartes et documents à l’appui, l’ONG Friends of the Earth (Les Amis de la Terre) a dévoilé cette information le 1er janvier.

Ph. Visit Sherwood Forest / Facebook

Il faut sauver la forêt de Sherwood

L’organisation a mis en ligne une pétition adressée à la Secrétaire d’Etat chargée de l’Environnement et intitulée « Sauvez la forêt de Sherwood de la fracturation ». L’organisation demande aux responsables politiques de « ne pas permettre la fracturation hydraulique or l’exploration de gaz de schiste dans la forêt de Sherwood, ou n’importe quelle des forêts publiques. », estimant qu’il s’agit d’ « une étape dangereuse vers la fracturation dans nos forêts et une menace pour notre patrimoine culturel et pour le climat. ».

A l’heure d’écrire ses lignes, cinq jours après sa mise en ligne, la pétition avait déjà été signée par plus de 42.000 personnes. Une manifestation est également prévue aux abords de la forêt ce samedi 7 janvier.

SHARE