Les communes wallonnes partent en chasse aux chats errants

AFP / J.-S. Evrard

La Région wallonne lance une nouvelle campagne de stérilisation des chats errants. Quelque 145 communes y participent.

Le ministre wallon du Bien-être animal Carlo Di Antonio a décidé de renouveler une opération de soutien aux pouvoirs locaux visant à lutter contre la prolifération des chats errants.

En 2015, une première campagne avait permis à 103 communes de stériliser 3.000 félins. Cette année, 145 localités ont souhaité prendre part à cette campagne qui poursuit un objectif sanitaire. L’opération court jusqu’en octobre 2017.

De multiples nuisances

« La population de chats errants a augmenté de manière significative ces dernières années en Wallonie causant de multiples nuisances dans les villes et communes wallonnes (bruit, déjections, dégâts aux poubelles,…) et de trop nombreuses euthanasies en refuge, en raison du manque de place », justifie le ministre Di Antonio qui a débloqué un budget de 213.000 €. Chaque commune recevra une subvention qui s’évaluera en fonction de la préexistence d’un plan communal de stérilisation des chats errants.

Dernière précision: cette campagne ne concerne que les chats errants et ne s’adresse pas aux particuliers souhaitant stériliser leur chat domestique.

SHARE